Breaking News

×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 940

Service Presse (4886)

Baie-Mahault. Mercredi 07 janvier 2015. CCN. Le Député Maire Ary Chalus condamne l'acte de terrorisme inqualifiable qui a frappé le journal Charlie Hebdo.

Paris. Mercredi 02 janvier 2015. CCN. Le Premier ministre a décidé d'activer la cellule interministérielle de crise et a confié la conduite des opérations au ministre de l'Intérieur.

Point-à-Pitre. Mercredi 7 janvier 2015. La direction de Caribulles, le festival de la BD, a appris avec stupeur l'attaque qui s'est déroulée ce matin à Paris contre le journal Charlie Hebdo.

Capesterre.Mercredi 7 janvier 2015. CCN. Le maire de la commune de Capesterre de Marie- Galante, informe que samedi 10 janvier à partir de 7h il y aura un grand ramassage de Sargasses.

Marigot. Mercredi 07 janvier 2015. CCN. Suite aux événements tragiques qui se sont déroulés hier à Paris au siège du journal satirique Charlie Hebdo, je tiens à condamner avec la plus grande fermeté cette attaque sans précédent contre la presse.

Paris. Mercredi 07 janvier 2015. CCN. Le terrorisme a frappé au cœur de Paris, visant un symbole fort de ses valeurs, la liberté d'expression, franchissant une étape supplémentaire dans l'horreur et l'abject. Mais malheureusement le pire est à venir pour la France et l'Europe.

La « Coordination des Chrétiens d'Orient en Danger » (CHREDO) adresse tout d'abord ses sincères condoléances aux familles des victimes avec des souhaits de prompt rétablissement pour les blessés.

Ce terrorisme a bien un nom et une source qui l'alimente, bien connus par les autorités.

Depuis sa création en septembre 2013, la CHREDO n'a cessé d'alerter l'opinion publique, la presse et les autorités aux risques de propagation des extrémismes islamistes en Orient et surtout des menaces de contagion vers nos sociétés occidentales si des mesures ne sont pas prises pour éradiquer ces mouvements.

Maintenant que ce fléau est devenu une réalité, les gouvernements occidentaux doivent absolument se ressaisir et revoir radicalement leur stratégie, afin de détruire au plus vite les sanctuaires qui permettent avec les moyens de communication moderne de s'adresser à nos jeunes et à nos populations en toute impunité et nous exposent à des représailles massives sur notre sol de djihadistes formés à la barbarie.

Il est temps de tirer les conclusions de la politique menée par les gouvernements occidentaux et d'avoir le courage de revoir les priorités en mettant clairement le cap absolu sur la guerre contre les groupes terroristes sévissant actuellement en orient.

Cela suppose aussi que ces extrémistes soient pourchassés sans faiblesse sur notre propre territoire, que leurs lieux de culte et de propagande soient fermés, que leurs publications soient interdites, que leurs moyens de communication, dont les sites internet, Twitter et Facebook qui continuent de distiller haine et violence, à partir de la France, soient prohibés et les auteurs lourdement sanctionnés. Il faut aussi revoir notre législation afin que des irresponsables tel ce funeste Lahoucine Goumri, président de l'Union des musulmans de Lunel, qui avait refusé de condamner le départ de jeunes de sa ville pour le jihad, soient poursuivis en justice et qu'ils soient obligés de démissionner de leurs responsabilités en matière religieuse.

La CHREDO qui avait lancé et signé l'Appel de Paris en septembre 2014 avec le recteur de la Grande Mosquée de Paris et le CFCM contre les extrémismes et pour la protection des Chrétiens en Orien, demande de ne pas faire d'amalgame avec l'islam.


Il faut bien être conscient que nous sommes désormais engagés dans une course contre la montre et que le temps joue contre nous. Plus nous tardons à éradiquer cette menace, plus celle-ci étendra ses ramifications dans le monde et en Occident.

Dans une tribune récente parue dans le Figaro du 30 décembre 2014, Patrick Karam, président de la CHREDO et ancien délégué interministériel et Elie Haddad, vice président de CHREDO, prévenaient des risques terroristes sur notre sol et ont montré les pistes prioritaires à prendre en considération qui permettront de gagner la bataille contre cet extrémisme. Ces pistes nécessitent un courage politique qui exigera de revoir radicalement la stratégie occidentale actuelle.

Avec l'attentat d'aujourd'hui , les gouvernements occidentaux ont encore moins le choix et dorénavant chaque minute compte.

Paris. Mercredi 07 janvier 2015. CCN. Les sirènes de police ont alerté le quartier. La vérité, rapidement, a émergé : un attentat terroriste a frappé Charlie Hebdo. Douze personnes ont été abattues. Les meurtriers ont utilisé le nom d'Allah pour justifier l'injustifiable.

Fort-de-France. Mercredi 07 janvier 2015. CCN. Suite à l'attentat perpétré ce matin à Paris, Stéphane Le Foll, Ministre de l'agriculture et porte- parole du gouvernement reporte sa visite prévue en Martinique ce mercredi 7 et le jeudi 8 janvier 2015, afin de rentrer dès ce jour à Paris depuis Pointe-à-Pitre.



Basse-Terre. Mercredi 07 janvier 2015. CCN. Le Président du Conseil Général et Sénateur de la Guadeloupe Jacques Gillot exprime sa très profonde émotion face à l'horrible attentat terroriste perpétré ce jour dans les locaux du journal Charlie Hebdo à Paris.

Marigot. Jeudi 08 janvier 2015. CCN. Nous avons appris avec tristesse la disparition de Madame Juliette Mingau, personnalité connue et appréciée de tous, notamment pour son implication dans la vie culturelle saint-martinoise, puisqu’elle a dirigé le groupe folklorique Grain d’or durant de nombreuses années.

La Collectivité souhaite rendre un hommage appuyé à la mémoire de Juliette Mingau, et présente à sa famille et ses proches, les condoléances du Conseil territorial de Saint-Martin.

Les Abymes. Jeudi 08 janvier 2015. CCN. Eric Jalton, Député-Maire de la Ville des Abymes, s’indigne fortement du cambriolage perpétré cette nuit à l’annexe de Mairie de Grand-Camp, occasionnant la disparition de documents officiels.

Marigot. Jeudi 08 janvier 2015. CCN. Afin de célébrer l’ouverture des Archives Territoriales, l’équipe des Archives a mis sur pied une exposition intitulée « Mes archives, tes archives, nos archives ».

Petit-Bourg. Mercredi 07 janvier 2015. CCN. Monsieur Guy Losbar, Maire de la Ville de Petit-Bourg, informe les parents d'élèves de la fermeture exceptionnelle de l'école de la Lézarde ce mercredi 07 janvier 2015. La réouverture de l'établissemement se fer le jeudi 08 janvier, aux horaires habituels.

 

Fort-de-France. jeudi 08 janvier 2015. CCN. Le Président du Conseil Régional de Martinique invite, à compter du 07 janvier 2015, les artisans chauffeurs de taxis de place, taxis collectifs et transporteurs de marchandises déclarés, à retirer et déposer leur demande de détaxe sur les carburants pour les années 2013 et 2014 à l’accueil du Conseil Régional.

Basse-Terre. jeudi 08 janvier 2015. CCN. La population est informée que depuis le 1er janvier 2015, l’activité « état civil » de la sous préfecture de Pointe-à-Pitre est transférée à la préfecture de Basse-Terre.

Basse-Terre. Capitale. Mercredi 7 janvier 2015. CCN. Le président de Région Victorin Lurel salue la décision de la Cour de cassation qui a confirmé l’amende de 59,5 millions d’euros infligée en 2009 à Orange Caraïbe pour "avoir freiné abusivement le développement de la concurrence" aux Antilles-Guyane dans la téléphonie fixe et mobile.

Victorin Lurel accueille cet arrêt avec satisfaction et souligne que cela va dans le sens de de sa mobilisation constante contre la vie chère, pour moins d’opacité, plus de transparence et pour faire baisser les prix dans la téléphonie en général, de même que dans les forfaits internet en outre-mer.

Pour mémoire, l’exécutif régional rappelle que l’Autorité de la concurrence avait été saisie dans cette affaire par Bouygues Telecom Caraïbe (BTC) puis par Outremer Télécom, deux opérateurs concurrents de France Télécom dans nos régions pour dénoncer ces pratiques jugées abusives qui avaient pour but de rendre difficile leur accès à ces marchés ultramarins.

Le président de Région constate que les accords et autres clauses d’exclusivité mis en œuvre à l’époque par l’opérateur incriminé figurent au nombre des pratiques visées par l’arrêt de la Cour de cassation, des méthodes auxquelles il est désormais impossible d’avoir recours, notamment les clauses d’exclusivité de marques, depuis la loi contre la vie chère applicable dans les outre-mer.

Victorin Lurel estime enfin que désormais c’est le chantier de la suppression des frais de roaming entre les outre-mer et l’hexagone qui doit constituer la nouvelle avancée notable en matière de téléphonie mobile au bénéfice de nos compatriotes, sachant que les habitants de la métropole, des départements et collectivités d'outre-mer peuvent déjà bénéficier des tarifs réglementés, quand ils sont en itinérance sur d'autres territoires français, situation qualifiée d'itinérance ultramarine.

Source

La direction de communication

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires