×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 937
JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 940

Service Presse (5535)

Fort-de-France. Mardi 13 janvier 2015. CCN. En Septembre 2014, le débat sur la transition énergétique avait permis de lancer le concept « Martinique Ile Durable », dont le but est de mettre en place un nouveau modèle de développement durable qui valorise la situation de territoire tropical insulaire de la Martinique. Faire de notre insularité une force et faire de nos déchets une ressource, tel est l’objectif de ce modèle de croissance verte développé par la Région Martinique. Cette transition écologique s’effectuera dans des domaines variés tels que l’Energie, les Transports, les Déchets, l’Eau ou encore la Biodiversité.

Parmi les projets à venir, on peut notamment citer :

·         La création d’une autorité organisatrice unique de l’énergie (AOUE)

·         L’adaptation de l’offre tarifaire

·         L’autoconsommation

·         La recherche et l’innovation

·         Le déploiement des véhicules électriques

·         Le crédit d’impôts pour le chauffe-eau solaire

·         La création de nouvelles ressources hors habilitation

·         Etc.

Le Comité de Pilotage « Martinique Ile Durable » s’est constitué ce vendredi 9 janvier 2015, afin d’émettre des propositions et d’identifier les enjeux.

Présidé par Daniel Chomet, Président de la Commission Développement Durable du Transport et de l’Energie à la Région Martinique, le groupe de travail est composé de: l’AFD (Agence Française de Développement), l’Agence Martiniquaise de l’Energie, le MEDEF, l’ODE (Office de l’Eau), le SMEM (Syndicat Mixte d’Electricité de la Martinique), la SMTVD (Syndicat Martiniquais de Traitement et de Valorisation des déchets), EDF, la DEAL, Cobaty, le Conseil Général, la CACEM, l’Espace Sud…

 Source

Maïté Cabréra

Georgetown. Mardi 12 janvier 2015. CCN. The Caribbean Community (CARICOM) has extended its deepest condolences to the Government and people of France following the ‘despicable attack’ on the French newspaper Charlie Hebdo which resulted in the deaths of journalists and policemen.

CARICOM Secretary-General Ambassador Irwin LaRocque, in his message, said the savage attack on one of the pillars of democracy, freedom of expression, is a blatant attempt to intimidate and silence a free press. He said the 12 people slaughtered will have laid down their lives in defence of a basic tenet of a free society.

Masked men armed with assault rifles stormed the Charlie Hebdo offices on Wednesday killing twelve persons, including two policemen, and wounding eleven others.

The full text of the message reads: “The Caribbean Community (CARICOM) is horrified at the despicable attack on the French newspaper Charlie Hebdo resulting in the deaths of both journalists and policemen.

This savage attack on one of the pillars of democracy, freedom of expression, is a blatant attempt to intimidate and silence a free press. The 12 people slaughtered will have laid down their lives in defence of a basic tenet of a free society.

The Community extends its deepest condolences to the Government and people of France, the proprietors of the publication and especially the families of those tragically cut down in this senseless act of cowardice.”

Source

CARIBBEAN COMMUNITY SECRETARIAT, P.O. Box 10827,

TURKEYEN, GREATER GEORGETOWN, GUYANA;

Marigot. Mercredi 14 janvier 2015. CCN. My dear colleague of the territorial council, Jean-Philippe Richardson and your family, we are all gathered this afternoon in the church of Grand Case to accompany your grandmother Thérèse Antoinette Illidge to her last home // and I would like, with these few words, to wish you and your family all my comfort and sympathy in this difficult time.

Pointe-à-Pitre. Mercredi 14 janvier 2015. Steve GADET, jeune enseignant-chercheur à l’UAG, poursuit ses rencontres avec les lycéens pour évoquer la question de la violence et du sexisme dans les vidéos clips.

Saint-Claude. Mardi 13 janvier 2015. CCN. Les études et suivis réalisés par les agents du Parc national de la Guadeloupe le prouvent: la population du Pic de Guadeloupe (Melanerpes herminieri) est en expansion sur la Basse-Terre. Il y colonise de nouveaux milieux où il n'était pas présent auparavant, à l'exemple des Monts Caraïbes où les observations ne cessent de progresser depuis 2011.

Port-Louis. Mardi 13 janvier 2015. CCN. Après plus d’un siècle, le Conseil Guadeloupéen Pour les Langues Indiennes renouvelle, pour la 3e fois, la tradition de la fête du Pongal, célébrée par les premiers immigrants indiens arrivés en Guadeloupe, en organisant le Dimanche 18 janvier 2015, à Belin (Port-Louis) une fête dans la plus pure tradition de l'Inde tamoule.

Gosier. Mardi 13 janvier 2015. CCN. Le 4ème Congrès Jade & ITD (Journées Antillaises de Diabétologie et d'Endocrinologie) se déroulera en Guadeloupe du 14 au 16 janvier 2015 à l’hôtel La Créole Beach au Gosier.

Petit-Bourg. Mardi 13 janvier 2015. CCN. Le Maire de la Ville de Petit-Bourg, Monsieur Guy LOSBAR, invite la population du mardi 13 janvier au vendredi 27 février 2015, à participer aux ateliers gratuits dans les cyberespaces  de Grande-Savane, Prise d’Eau, Bergette et Bélair Desrozières. Ils auront lieu tous les mardis, mercredis, jeudis et vendredis de 09h30 à 11h00 et de 14h30 à 16h00. Infoline 0590 95 55 31 et retrouvez le planning complet des ateliers sur le site web : www.ville-petitbourg.fr.

Petit-Bourg. Mardi 13 janvier 2015. CCN. La Ville de Petit-Bourg informe la population du planning de permanences de l'annexe du CCAS de Prise d'Eau :
- les permanences juridiques ont lieu tous les 3èmes jeudis du mois, de 14h00 à 16h30,
- l'accompagnement pour le montage de dossiers d'aide pour l'amélioration de l'habitat a lieu tous les 2èmes jeudis du mois, de 08h00 à 12h00
- les permanences sur les questions sociales et pour les dossiers CMU se déroulent tous les 2èmes  vendredis du mois, de 10h00 à 13h00.
Pour plus d’informations, contactez le Centre Communal d'Action Sociale au 0590 95 36 06 ou connectez-vous sur le facebook: Petit-Bourg, la ville qui bouge.

Petit-Bourg. Mardi 13 janvier 2015. CCN. La ville de Petit-Bourg vous informe que les travaux d’enfouissement des réseaux aériens d’électricité, sur la route de Blonde débuteront le lundi 12 janvier  2015, pour une durée d’environ 02 mois. La circulation des véhicules sera perturbée pendant les travaux, il est demandé aux usagers de faire preuve de prudence.

Basse-Terre. Mardi 13 janvier 2015. CCN.  Le Président de la Région Guadeloupe, monsieur Victorin LUREL, qui est aussi le président du conseil d’administration du Centre Régional de la Formation Professionnelle (CRFP), ainsi que du CA de l’Etablissement Public Administratif Guadeloupe Formation (EPA), convoque ce lundi 12 janvier à 15h, une Assemblée générale extraordinaire du CRFP. Cette assemblée doit se prononcer sur la dissolution du CRFP, et de son intégration ainsi que celle du personnel à l’EPA.

Marigot. Mardi 13 janvier 2015. CCN. Comme chaque année, la Collectivité de Saint-Martin réalise le recensement de la population en partenariat avec l’INSEE. Le service recensement de la Collectivité a formé des agents recenseurs au mois de décembre, qui se présenteront dans les foyers sélectionnés pour le recensement 2015, entre le 15 janvier et le 21 février 2015, date officielle du recensement annuel.

Pointe-à-Pitre. Mardi 13 janvier 2015. CCN. Le C.A.G.I et le CO.RE.CA vous invitent au séminaire " Haïti 2015 : Sortir de la crise ? "  avec Claude Moïse
.

Basse-Terre. Capitale. Samedi 10 janvier 2015. CCN. Dans le cadre de la journée de deuil national décrétée par le président de la république au lendemain de l’attentat qui a visé le siège du journal satirique Charlie Hebdo, à Paris, une minute de silence sera observée ce jeudi 8 janvier 2015, à 12H, à l’Hôtel de région.

Il s’agira à l’occasion de ce moment symbolique qui prendra la forme d’un recueillement de l’ensemble du personnel régional dans l’hémicycle, d’honorer la mémoire des victimes, mais aussi de manifester l’attachement de la collectivité à la défense de nos libertés fondamentales, à nos valeurs républicaines et au refus de la barbarie.

Cette minute de silence sera observée également dans toutes les structures satellites de la région (CRFP, ER2C, Guadeloupe Expansion, Route de Guadeloupe, CTIG...)

A signaler enfin que depuis hier les drapeaux ont été mis en berne sur tous les sites du conseil régional et qu’un grand visuel portant la mention « nous sommes tous Charlie » sera déployé dans les prochaines heures sur la façade principale de la Région Guadeloupe, à Basse-Terre.

Source

Muriel Lantin
Chargée de communication

Paris. Samedi 10 janvier 2015. CCN. La ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin a appris avec tristesse et une grande émotion l’assassinat d’une policière municipale, à Montrouge ce jeudi.

Cette policière, d’origine martiniquaise, a été froidement abattue dans l’exercice de sa mission de protection des citoyens, victime d’un déchaînement de violence aveugle.

La ministre des Outre-mer condamne avec force ce crime odieux et lâche.

Elle adresse à la famille de la policière et à ses proches, dans l’Hexagone comme en Martinique, ses plus sincères condoléances et elle tient à leur témoigner de sa solidarité dans ce moment de grande peine.

Source

Ministère de l'outremer

Fort-de-France. Samedi 10 janvier 2015. CCN. Il est des dates à marquer d’une pierre noire dans le calendrier de nos vies.

Hier, mardi 07 janvier 2015, aveuglés par la haine et une idéologie stupide et sans aucun rapport avec la Parole du Prophète, deux ou trois crétins se sont livrés à un véritable massacre en plein Paris, dans la rédaction du journal satirique « Charlie Hebdo ».

12 morts et autant de blessés qui, s’ils s’en sortent, porteront à jamais dans leurs chairs les stigmates de cette odieuse boucherie.

Nous laissons à la presse le soin de rédiger l’épitaphe de ceux qu’elle a choisi de privilégier dans l’hommage.

Pour notre part, nous souhaitons, à notre modeste façon, nous incliner devant la mémoire d’un homme aussi discret qu’exceptionnel, dans sa pensée et dans ces actes, un économiste comme on n’en rencontre pas souvent, Monsieur le Professeur Bernard Maris.

À cette fin, nous reproduisons dans son intégralité, l’article qui lui a été consacré par le FIGARO.fr

Bernard Maris, un pédagogue hors pair qui faisait aimer l'économie

Bernard Maris, économiste iconoclaste de gauche qui a été tué mercredi à 68 ans dans l'attentat contre l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, était un homme «tolérant et bienveillant», reconnu pour la qualité de sa pensée et son art de la vulgarisation.

«C'était un homme tolérant, bienveillant, amical, bourré d'humour et surtout ne se prenant pas au sérieux», a raconté à l'AFP, manifestement ému, l'éditorialiste des Échos Dominique Seux, qui débattait avec lui chaque semaine sur France Inter.

«Bernard Maris était un homme de cœur, de culture et d'une grande tolérance. Il va beaucoup nous manquer», a déclaré de son côté dans un communiqué Christian Noyer, le gouverneur de la Banque de France, saluant celui qui a été nommé en 2011 au conseil général de la banque centrale.

Diplômé de l'Institut d'études politiques de Toulouse en 1968, agrégé de sciences économiques en 1994, il avait récemment achevé sa carrière d'enseignant-chercheur à l'université Paris 8 après un détour plus ancien par Toulouse I.

Bernard Maris, un «journaliste-économiste»

Actionnaire de Charlie Hebdo depuis 1992, il rédigeait dans l'hebdomadaire satirique. chaque semaine une chronique signée «Oncle Bernard», qui «faisait référence» selon Dominique Seux. Et illustrait ses talents de vulgarisateur jusqu'à devenir tellement inclassable qu'il était souvent présenté comme un «journaliste-économiste».

Il a d'ailleurs écrit de nombreux ouvrages aux titres évocateurs parmi lesquels «Ah que la guerre économique est jolie!» en 1998 ou «Marx, oh Marx, pourquoi m'as-tu abandonné ?» en 2010. Mais ce sont ses «Anti-manuels d'économie» sortis au début des années 2000, et dont le premier tome est consacré aux fourmis et le second aux cigales, qui ont connu le plus de succès.

«C'est tellement emmerdant l'éco ! Faut reconnaître que c'est plus agréable de lire de la poésie... Et en même temps, ça nous concerne tous. Alors, mon vrai plaisir - en dehors de la petite satisfaction personnelle et égocentrique de voir ma trombine dans les médias - est de me faire apostropher par un auditeur ou un téléspectateur me disant: «Avec vous, on comprend !», avait-il ironisé dans un entretien avec Télérama en 2008.

Originaire du sud-ouest dont il avait gardé un bel accent qui le rendait reconnaissable dans n'importe quel débat, l'économiste a longtemps défendu les thèses de la décroissance, prônant les valeurs de l'économie collaborative et participative et fustigeant les ravages de la société de consommation.

Anti-libéral de gauche, auteur de «Houellebecq économiste»

«On peut dire de lui qu'il était anti-libéral, de gauche..., anarcho-keynesien», décrit Dominique Seux, insistant sur le fait qu'il représentait «la pensée économique de nombre de Français». Membre du conseil scientifique d'Attac et candidat des Verts aux législatives de 2002, Bernard Maris était aussi un universitaire reconnu. En 2011, le président du Sénat Jean-Pierre Bel avait créé la surprise en le choisissant pour intégrer le conseil général de la Banque de France.

Récemment, Bernard Maris s'était attiré les foudres, y compris à gauche, après avoir pris position pour la disparition de l'euro. Toujours sur plusieurs fronts, il avait publié en 2014 «Houellebecq économiste» (Flammarion). Il voyait en effet dans les romans de l'écrivain provocateur une analyse lucide des rapports économiques, du monde du travail et de la désindustrialisation. Père de deux enfants, Bernard Maris, défendait la mémoire de l'écrivain Maurice Genevoix, grand témoin de la guerre de 14-18, dont il avait épousé la fille, Sylvie Genevoix, décédée en 2012. ’’

Au revoir Monsieur le Professeur, au revoir « Tonton Bernard », que votre âme repose en paix.

Georges Para © imsepp

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires