Breaking News

Cuba. ​Le rhum Havana Club parmi les meilleurs ​? ​

20 Jui 2016
3642 fois

La havane. Lundi 20 Juin 2016. CCN. Actuellement présent sur 125 marchés, le rhum cubain de la compagnie Havana Club International S.A. figure à la 21e place du classement mondial de cette boisson et demeure toujours interdit de commercialisation aux États-UnisLe Havana Club est le rhum cubain par excellence. Il est exporté dans le monde entier grâce à un accord entre Cuba et la société française Pernod-Ricard. Ici, une des unités de la rhumerie de San José de las Lajas, dans la province de Mayabeque.

Actuellement présent sur 125 marchés, le rhum cubain de la compagnie Havana Club International S.A. figure à la 21e place du classement mondial de cette boisson et demeure toujours interdit de commercialisation aux États-Unis, le plus grand importateur de rhum à l’échelle internationale.

Même privée de ce marché, qui représente 40% des importations mondiales, cette joint-venture commercialise chaque année 50 millions de bouteilles. Le marché cubain est le principal client deHavana Club International S.A., devant l’Allemagne, la France, l’Espagne, le Chili, le Canada et le Mexique.

Selon les déclarations de M. Jérôme Cottin-Bizonne, le directeur général, cette entreprise a annoncé des travaux d’agrandissement de son usine de San José de las Lajas, dans la province de Mayabeque, pour répondre à une demande mondiale croissante et en cas d’une éventuelle ouverture du marché étasunien.

M. Cottin-Bizonne a précisé que ces actions visent à satisfaire la commercialisation de rhum haut de gamme aux États-Unis une fois que les autorités de ce pays auront autorisé sa vente aujourd’hui limitée par les interdictions découlant du blocus économique, commercial et financier exercé par les États-Unis contre Cuba.

Au mois de janvier, l’Office en charge du contrôle des avoirs étrangers (Foreign Assets Control, dépendant du Département du Trésor) avait approuvé le renouvellement de la marque Havana Clubpar Cubaexport, et le bureau des marques et des brevets (USPTO) avait reconnu cette entreprise comme son propriétaire légitime.

Cette autorisation à mis fin à une bataille juridique vieille de 20 ans entre Cuba et le groupe Bacardi, qui revendiquait lui aussi la propriété de la marque aux États-Unis.

Malgré la nouvelle ère dans les relations entre Washington et La Havane, la persistance du blocus interdit les transactions financières avec l’Île, à l’exception de celles autorisées par l’Office en charge du contrôle des avoirs étrangers.

Sur les 4 millions de caisses écoulées par Havana Club International S.A. en 2015, un peu plus d’un million ont été vendues à Cuba, ce qui représente une croissance de 17% par rapport à l’année précédente, une hausse attribuée à l’augmentation des arrivées de touristes étrangers.

Depuis 1993, Cuba Ron s'est associé dans le cadre d'une joint-venture avec Pernod-Ricard pour créer Havana Club, qui a enrichi sa gamme de rhums d’excellence avec des produits tels qu’Havana C

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires