Breaking News

×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 940

Cuba. Les sénateurs Robert Menéndez et Marco Rubio présentent un projet pour freiner les vols vers cuba

08 Sep 2016
2915 fois

La Havane. Jeudi 08 septembre 2016. CCN/BI. Au moment où les principales agences du monde se font l'écho de l'arrivée des premiers vols réguliers de l' American Airlines à Cuba et où les réseaux sociaux célèbrent cet événement historique après plus de 50 ans, 2 sénateurs états-uniens continuent à lancer leurs flèches pour essayer d'empêcher ce qui est déjà une réalité.

Le démocrate Robert Menéndez et le républicain Marco Rubio ont lancé un projet de loi qui cherche à freiner les vols entre Cuba et les Etats-Unis – selon ce qu'ils disent – jusqu'à ce qu'on puisse prouver que les aéroports de l'île remplissent les plus exigeantes mesures de sécurité.

La proposition arrive une semaine après que Cuba et les Etats-Unis aient ouvert la première route de trafic aérien régulier entre les 2 pays depuis 1961 et prétend freiner les vols jusqu'à ce que l'Administration de la Sécurité des Transports des Etats-Unis (TSA) évalue les mesures de sécurité des aéroports cubains et puisse prouver la fiabilité du personnel des aéroports cubains.

Pendant ce temps, le vice-président du marketing global d'American Airlines Fernand Fernández assure qu'avec l'arrivée d'aujourd'hui peu à peu, les vols hebdomadaires de sa compagnie augmenteront jusqu'à plus de 60 et couvriront des villes cubaines comme Holguín, Santa Clara, Camagüey, Varadero et enfin La Habana, prévue pour novembre prochain.

L'initiative des 2 partis des sénateurs affrontera sans doute une dure bataille au Congrès où cette année, plusieurs projets de loi pour voyager librement à Cuba ont été proposés.

Le rétablissement des vols commerciaux entre Cuba et les Etats-Unis établit non seulement une relation régulière mais permet de voyager à des prix qui tournent autour de 200 dollars aller-retour, beaucoup moins que ce que devaient payer jusqu'à présent les passagers des vols charter. Cependant, le Blocus états-unien empêche encore les voyageurs de ce pays de se rendre à Cuba comme touristes.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires