Breaking News

Cuba. Un Rapport secret sur l'invasion de playa giron dévoile les désaccaords de la CIA

15 Nov 2016
2856 fois

La Havane. Mardi 15 Novembre 2016. CCN. La déclassification d'une partie du rapport secret de l'Agence Centrale de Renseignement (CIA) sur l'invasion militaire de Cuba en 1961 par une brigade de mercenaires – qui est resté secret pendant longtemps – a mis au jour l'existence d'une guerre interne à l'intérieur de l'agence d'espionnage états-unienne concernant le coupable de l'échec de cette invasion.

Pendant plus de 30 ans, la CIA a refusé de rendre public le volume V de l'enquête malgré les demandes réitérées et les plaintes basées sur la loi de Liberté d'Information.

Selon David Barrett, professeur de sciences politiques à l'Université Villanova, en Pennsylvanie, ce rapport montre les désaccords internes de la CIA sur le responsable de l'échec de l'invasion de Playa Girón qui a eu lieu du 17 au 19 avril 1961.

Dans le fond, c'est une histoire importante du rapport critique de l'inspecteur général de la CIA qui rend responsable l'incompétence de l'agence de l'échec de la Baie des cochons, » a assuré Barrett.

Le volume a été écrit par Jack B. Pfeiffer, historien appartenant à la CIA et présenté au Centre d'Etude du Renseignement de l'agence d'espionnage états-unienne le 18 avril 1984. Dans ce document, cet historien suggère que « la raison pour laquelle les documents ont été gardés secrets fut la crainte de mettre au grand jour le linge sale de l'agence (CIA) plus que pour garder secrète une information importante.

Pfeiffer rend responsable de l'échec de l'invasion militaire de Cuba le gouvernement de John F. Kennedy et envisage que le rapport de l'inspecteur général Lyman Kirkpatrick « ait été une tentative déguisée pour rendre responsable de l'échec le sous-directeur des plans de la CIA et principal responsable de l'Opération Baie des Cochons Richard M. Bissell et le directeur de l'agence de l'époque Allen Dulles.

Il révèle aussi les noms des principaux officiers de la CIA chargés de compiler les informations pour l'enquête parmi lesquels William Gibson Dildine, Robert D. Shea y Robert B. Shaffer. Les déclarations de Richard D. Drain, chef des opérations de l'invasion y figurent. Il critique sévèrement l'action de Shea et de Shaffer et accuse l'inspecteur général Kirkpatrick d'avoir cherché à remplacer Bisell à son poste.

Qui est responsable de l'échec à Playa Girón? A la CIA, ils semblent ne pas être d'accord et la discussion dure depuis plus de 50 ans.

Lors de l'invasion de Playa Girón, les forces de l'Armée Rebelle, de la Police Nationale Révolutionnaire et des milices populaires cubaines avec le Commandant en chef Fidel Castro à leur tête ont vaincu la tentative d'invasion en à peine 72 heures, tuant 114 mercenaires sur la plage et faisant quelques 100 prisonniers mis à la disposition de la justice cubaine.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires