Breaking News

Haïti. Aucun risque de pénurie de carburant sur le marché local

30 Jui 2017
2554 fois

Port-au-Prince. Vendredi 30 juin 2017. Le Nouvelliste/CCN. « Il y a du carburant disponible sur le marché local pour les neuf prochains jours, largement suffisant pour attendre notre commande le 5 juillet », a confié, jeudi, au Nouvelliste un haut cadre du BMPAD sous couvert de l’anonymat.

Pour lui, les importateurs des produits pétroliers (Sol, Total, Dinassa..) sont des partenaires importants de l’État, « mais le gouvernement ne saurait accepter une commande de carburant en dehors des normes. Seul le BMPAD est légalement autorisé à faire ces opérations », a-t-il soutenu. Si ce haut cadre du BMPAD ne veut pas parler de bras de fer entre le gouvernement et les principaux importateurs des produits pétroliers, il a cependant fait savoir que la commande de ces importateurs n’existait pas. Une façon claire pour lui de dire que le gouvernement n’acceptera pas le débarquement d’une commande de carburant outre celle placée par le BMPAD.

Rappelons que samedi dernier, l’administration Moïse-Lafontant, avait interdit le déchargement d’un pétrolier d’une commande placée par les importateurs, sans passée par le BMPAD.

La cargaison de carburant de Novum Energy, commandée par le BMPAD, arrivera en Haïti le 3 juillet. Les importateurs reprochent au gouvernement d’avoir placé cette commande sans appel d’offres. Les compagnies ont mis en avant la volonté « d’assurer » à cette « industrie de pouvoir continuer d’exercer son activité dans des conditions normales de gouvernance et de transparence », selon une correspondance adressée le 14 juin dernier au directeur du BMPAD.

Pour sa part, le président de l’Association nationale des distributeurs des produits pétroliers (ANADIPP), David Turnier, a déclaré au Nouvelliste que ce bras de fer entre le gouvernement et les importateurs c’est une affaire de gros sous et de grands moyens. « Pour le moment, nous n’anticipons aucune rareté, a-t-il dit. On place les commandes et elles sont honorées. Nous commencerons à nous inquiéter quand nos commandes ne seront pas honorées, tel n’est pas le cas pour le moment », a rassuré M. Turnier joint par téléphone jeudi soir par Le Nouvelliste.

Il a souligné que l’ANADIPP était le dernier maillon dans le secteur pétrolier en Haïti. L’Association nationale des distributeurs des produits pétroliers ne prend pas de position dans ce qui semble être un bras de fer entre les autorités et les importateurs, a-t-il affirmé. Pour lui, l’essentiel c’est que tous les délais de livraison soient respectés pour le moment.

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires