Breaking News

Haïti. 7 ans après, l'église du Christ-Roi se relève

10 Juil 2017
2632 fois

Port-au-Prince. Lundi 10 juillet 2017. Lenouvelliste/CCN. Sur les collines de Christ-Roi, à quelques pas de l’avenue John Brown, un grand édifice, au murs percés de mille petits carrés recouverts de crépi blanc, est perché.

Il est imposant. Impossible de ne pas le contempler. L’église du Christ-Roi, 7 ans après le tremblement de terre, se relève et épouse une forme d’amphithéâtre, rare édifice catholique de ce genre en Haïti.

Les fidèles de l’église du Christ-Roi ont connu d’innombrables difficultés, à la suite du tremblement de terre de 2010 qui a endeuillé les familles haïtiennes… mais aussi qui a mis à genoux les édifices des églises. L’archidiocèse de Port-au-Prince a recensé 107 églises paroissiales, 315 chapelles publiques, 10 lieux de mission… qui ont été détruits. Christ-Roi était du lot.

Les années passent mais les souvenirs de ce jour funeste restent incarnés, comme si c’était hier, dans la mémoire du père Roger Antoine Pierre, curé de la paroisse du Christ-Roi depuis 2008. Au cours d’un entretien réalisé le mercredi 6 juillet, il s’est ouvert. Avant de confier que la catastrophe a emporté avec elle beaucoup de fidèles, il a avoué que la situation était extrêmement compliquée. « Plusieurs de mes fidèles sont morts dans le tremblement de terre. On a eu la chance que le séisme n’a pas détruit totalement le bâtiment, il a fendu en deux sa toiture. De l’intérieur du bâtiment en ruine, on pouvait voir le ciel. On ne pouvait rien organiser dans l’enceinte de l’église », a expliqué le curé, qui a accueilli dans son bureau.

Peu de temps après, le calvaire va commencer parce qu’il fallait continuer à garder le peuple de Dieu. « C’était comme un pèlerinage. Tout d’abord, on a monté des tentes dans la cour de l’église pour célébrer la messe. Ensuite, on a dû abandonner la cour pour installer les tentes à l’intérieur du bâtiment en ruine. Puis, on a aménagé le sous-sol de l’église. Mais, pendant la restauration de l’église, les sœurs de Sainte-Anne du collège Marie-Anne nous ont gracieusement offert leur gymnasium pour l'office du dimanche pendant deux ans», a renchéri le révérend curé.

Mais ce temps-là est révolu. Les fidèles sont désormais de retour dans leur église paroissiale depuis deux mois. Avant de remettre l’ouvrage en octobre prochain, la firme Consortium Kay Consulting, une firme haïtienne qui réalise les travaux, a aménagé le sous-sol de l’église. Il peut accueillir entre 800 à 900 personnes.

Une reconstruction moderne

Un million 625 mille dollars américains, c’est ce qu’a coûté la réhabilitation proprement dite de l’église. C’est l’organisme PROCHE (Proximité catholique en Haïti et son église) qui finance la reconstruction de l’église. PROCHE est un effort conjoint entre la Conférence des évêques catholiques des États-Unis (USCCB), la Conférence épiscopale d’Haïti, l’Agence pour la solidarité en Amérique latine, les évêques allemands de Adveniat et la Conférence des évêques de France pour reconstruire les églises détruites par le tremblement de terre. La fondation COCH contribue également.

« L’église du Christ-Roi disposera d’un édifice parasismique et anticyclonique », a expliqué l’ingénieur Pompidou Dorval. À part les colonnes qui sont en béton armé, les murs sont construits à l’aide de matières légères, des plaques de plâtre. La structure a un double revêtement. Celui de l’intérieur est pour protéger le bâtiment contre les intempéries. Quant à la toiture, elle est formée d’une structure métallique. On y dispose un isolant pour contrer la chaleur. Et le plafond sera recouvert de bois.

Pour le moment, les travaux sont achevés à 68%, a précisé l’ingénieur Dorval. Il reste à parfaire les travaux de finition. On parle d’enduit, de peinture, de chape et de carrelage. Après la reconstruction, l’église aura une capacité de 1 500 places.

Un grand gala de levée de fonds pour la finalisation des travaux Dans le but de récolter des fonds pour le financement des travaux de sonorisation de l’église et d’ameublement, le père Roger Antoine Pierre organise, le 21 juillet, à l’hôtel Karibe, à compter de 7h p.m. un grand gala de levée de fonds. Au programme de la soirée, le groupe musical String, le talentueux groupe Équilibre, les danseurs de l'école de Joëlle Donatien Belot. Il y aura également une vente aux enchères et une rafle. « J’invite le peuple de Dieu à venir participer », a imploré le père Roger Antoine Pierre qui prépare déjà le 60e anniversaire de la paroisse. L’église du Christ-Roi, sise dans l’une des plus grandes paroisses de l’archidiocèse de Port-au-Prince, a été fondée par le père français Lucien. Le père Roger Milord du clergé indigène a consolidé la fondation de la paroisse.

 

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires