Breaking News

Haïti. La République dominicaine et Haïti s’unissent pour aborder les problèmes d’interférence frontalière

26 Juil 2017
2639 fois

Port-au-Prince. Mercredi 26 juillet 2017. Lenouvelliste/CCN. À l’initiative du Conseil national des télécommunications (Conatel), une rencontre de haut niveau a été tenue ce mardi à Port-au-Prince entre l’organe régulateur des télécommunications en Haïti et une délégation de l’Institut dominicain des télécommunications (Indotel). Au cours de cette rencontre, les problèmes liés à l’interférence frontalière, entre autres, ont été discutés et des pistes de solutions proposées.

Les autorités haïtiennes et dominicaines veulent aborder les problèmes d’interférence qui altèrent la qualité des services de télécommunication au niveau de la frontière. Les problèmes étant communs aux deux parties de l’île, les responsables croient qu’il faut une approche commune pour les aborder. C’est en ce sens qu’une délégation dominicaine composée de membres de l’exécutif et du législatif s’est rendue en Haïti en vue d’une journée de travail à cet effet. Toutes les questions relatives à cette problématique ont été abordées. Une attention spéciale a été accordée aux interférences liées à la radiodiffusion et aux services de téléphonie mobile.

Malgré la présence de figures politiques dans les discussions, les échanges ont porté surtout sur les aspects techniques. En plus des interférences radiophoniques, les délégués ont abordé les problèmes de pénétration transfrontalière des stations de radio, les problèmes de pénétration transfrontalière des services mobiles haïtiens en territoire dominicain et vice versa, la coordination en fréquence pour la transition vers la télévision numérique République dominicaine-Haïti et la réactivation du protocole d’accord de 2007 qui lie les deux pays en cette matière.

De l’avis du directeur général du Conatel, Jean David Rodney, c’est une obligation de réviser le protocole d’accord en question. Il doit être évalué, poursuit-il, sur d’autres bases en prenant en compte les évolutions du secteur au cours des dix dernières années. L’essentiel, soutient-il, est de mettre à la disposition des deux institutions un document répondant aux exigences du moment. Et à ce niveau, le haut fonctionnaire juge important de mettre en place un groupe de travail afin de faire face aux problèmes de manière conjointe en vue de solutions reflétant les aspirations des deux parties.  

Ainsi, tout indique que le Conatel accorde une grande importance à ces travaux. Les techniciens promettent de s'y mettre entièrement afin d’atténuer les problèmes. Les interférences, font-ils savoir, représentent un enjeu important pour le secteur et les ondes radiophoniques ne peuvent pas être stoppées par la frontière. Il faut, à cet effet, des interventions à la fois du côté haïtien et du côté dominicain. Le directeur de communication du ministère des Travaux publics, Transports et Communications, Jean Mary Maignant, projette, pour y faire face, la mise en place d’une force opérationnelle (Task Force) afin d’aborder le problème dans l’immédiat.

Abondant dans le même sens, le directeur technique du Conatel, Jose Jean-Baptiste, attend beaucoup de cette rencontre. Il est, soutient M. Jean-Baptiste, indispensable d’aborder ces problèmes qui peuvent s’avérer néfastes pour les deux pays à plusieurs niveaux. « Les interférences ont des répercussions négatives à la fois sur le plan technique et sur le plan commercial », explique-t-il.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires