Breaking News

Haïti. 2 250 inscrits pour la remobilisation des Forces armées d'Haïti

26 Juil 2017
2347 fois

Port-au-Prince. Mercredi 26 juillet 2017. Lenouvelliste/CCN. Le ministre de la Défense, Hervé Denis, accompagné du directeur du ministère, le colonel Louis Daniel Marcelin, et du capitaine Dieudonné Louicin a annoncé le mardi 25 juillet 2017, lors d'une conférence à la base militaire de Gressier, la fermeture des inscriptions des premiers soldats devant intégrer les Forces armées d'Haïti (FAd'H). Dorénavant, les dirigeants entendent passer à l'étape suivante, celle de la mise en place de cette armée.

Avec plus de 2 250 inscrits dont 200 jeunes filles depuis le lancement des inscriptions, le processus de recrutement des postulants soldats devant conduire à la remobilisation des Forces armées d'Haïti a pris fin ce mardi 25 juillet, a expliqué le capitaine Dieudonné Louicin en charge dudit processus. Il ne se montre pas surpris de l'affluence de ces jeunes qui, selon lui, entendent servir leur pays en intégrant les Forces armées. Après la fin des inscriptions, le processus comprendra plusieurs autres étapes, si l'on en croit les propos tenus par le capitaine Louicin lors de son intervention à la base militaire dans la commune de Gressier.

 Les différentes étapes résident, selon le commandant qui est chargé de superviser le processus de recrutement, dans des tests paracliniques, psychologiques, physiques, intellectuels, suivis d'une interview jusqu'à la sélection finale. Il conseille aux jeunes qui sont en possession de leurs fiches d'inscription, de ne pas se soucier de la suite, ils auront accès à la base sans aucune difficulté pour pouvoir effectuer l'examen médical. Il faut que l'aspirant militaire soit en bonne santé, fait remarquer le capitaine. « Après, viennent les résultats en attendant la formation qui va débuter probablement en octobre », a-t-il avancé. 

Pour le capitaine Dieudonné Louicin, la majorité des jeunes sont en chômage. Ce qui explique cette volonté manifeste de cette catégorie à vouloir intégrer les Forces armées. Pour lui, c'est pas un problème. Toutefois, « nous allons porter un regard méticuleux sur le dossier de chaque postulant pour éviter que des personnes ayant des antécédents judiciaires n'intègrent les Forces armées », a dit Dieudonné Louicin.

Pour sa part, le ministre de la Défense Hervé Denis, a salué cet intérêt manifesté par les jeunes d'incorporer cette nouvelle force armée. Il a par ailleurs félicité les cadres du ministère qui ont travaillé à bras le corps pour permettre au processus de d'inscription et de recrutement d'aboutir sans aucun incident majeur. Le ministre a été particulièrement élogieux envers le capitaine Louicin qui est à son sixième recrutement pour les Forces armées et qui, selon ses propos, connaît bien son métier.

« Nous travaillons pour que cette armée soit différente de celle que nous avons connue, une force apolitique », a garanti le directeur général du ministère de la Défense, le capitaine Louis Daniel Marcelin. En ce qui concerne le budget, il revient aux parlementaires de voter des lois et mettre les fonds nécessaires au service de cette force, a-t-il souligné. Répondant à une question relative au haut état-major, le capitaine Marcelin, a ajouté qu'au niveau du ministère de la Défense, ils ont fait des propositions et que le reste n'est plus de leur ressort.

Alors que de plus en plus de voix s'élèvent pour attirer l'attention des autorités sur la menace que pourrait représenter la remobilisation des Forces armées, les jeunes faisaient la queue pour se faire inscrire en tentant à fond leur chance d'être enrôlés. Plus d'un croit qu'il devrait avoir au prime abord des discussions entre toutes les forces vives de la nation sur l'orientation à donner à cette nouvelle Force armée. Le processus qui a débuté le 17 juillet dernier a pris fin ce mardi, pour entamer de nouvelles étapes vers la remobilisation de cette nouvelle force armée.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires