Breaking News

Haïti. Grève annoncée pour ce lundi, le gouvernement offre des autobus gratuits

18 Sep 2017
2544 fois

Port-au-Prince. Lundi 18 septembre 2017. Lenouvelliste/CCN. Pour forcer le président de la République à faire marche arrière sur la loi de finances 2017-2018 votée au Parlement et en passe d'être publiée, des syndicats de transport en commun entrent en grève ce lundi 18 septembre. Le syndicaliste Jacques.

Anderson Desroches l'un des leaders du mot d'ordre de grève appelle la population à restez chez elle tout en lançant une mise en garde contre tous ceux qui se préparent à en profiter pour perpétrer des actes répréhensibles. Parallèlement, le gouvernement appelle la population à vaquer normalement à ses activités tout en promettant de mettre des autobus à leur disposition pour les soulager d'éventuels problèmes de transport. 

" Il s'agit d'une mobilisation générale pour forcer Jovenel Moïse et ses acolytes parlementaires à rentrer le budget criminel qu"ils veulent imposer à la population", fulmine dimanche Jacques Anderson  Desroches. Il appelle tous les chauffeurs de transports en commun et les taxi-motos à respecter la journée de grève de ce lundi 18 septembre. " Le président ne veut pas entendre raison, il avance avec son budget voté contre le peuple. Nous considérons les dernières déclarations du président faites vendredi soir sur la TNH disant qu'il maintient le budget tel quel comme un acte de provocation qui peut entraîner un soulèvement populaire et une désobéissance civile",  fustige le syndicaliste du transport en commun.

Outre les chauffeurs, Jacques Anderson Desroches appelle la population à travers tout le pays à rester chez elle ce lundi 18 septembre. Ce sera, selon lui, un message fort de toute la population contre la loi de finances.

Le syndicaliste insiste pour prendre ses distances avec les actes de violence enregistrés ces derniers jours dans les mouvements de protestations. Il souligne que les chauffeurs sont le plus souvent les victimes des casses. Les syndicats de transport en commun ne sauraient appuyer les protestations violentes, selon lui. 

" Nous lançons un mouvement pacifique et nous demandons à la population de rester chez elle", a-t-il insisté.

Le gouvernement va normalement dans le sens contraire. Il appelle la population à vaquer librement à ses activités ce lundi 18 septembre. Dans un communiqué, le secrétaire d'Etat à la sécurité publique, Ronsard St-Cyr, tout en reconnaissant le droit à la grève, donne la garantie " à tous ceux qui n'adhèrent pas à ce mouvement qu'ils pourront vaquer en toute quiétude à leurs occupations".

" Des autobus seront mis gratuitement à la disposition de la population en général et des écoliers en particulier et des dispositions seront prises par les forces de l'ordre en vue de maintenir un climat de paix et de sécurité dans les rues", a promis le secrétaire d'Etat à la sécurité publique.

Cet engagement du gouvernement tombe à point. La population garde encore en mémoire la journée de violence du mardi 12 septembre au cours de laquelle plusieurs véhicules ont été incendiés et beaucoup d'autres endommagés.

Dans une adresse à la nation vendredi dernier, le chef de l'Etat a fait la promotion du budget tout en soulignant qu'il maintient sa décision sur le document. Selon lui, des gens ont beaucoup menti à la population sur la loi de finances.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires