Breaking News

Haïti. Maria ravage La Dominique et Porto Rico, déjà trois morts en Haïti

22 Sep 2017
2488 fois
Image d'illustration Image d'illustration

Port-au-Prince. Vendredi 22 septembre 2017. Lenouvelliste/CCN. L'ouragan Maria qui a dévasté la petite île indépendante de la Dominique, dans les Caraïbes, y a fait au moins 15 morts, a annoncé jeudi le Premier ministre Roosevelt Skerrit. "Jusqu'à présent, nous avons enterré au moins 15 personnes", a-t-il déclaré à la télévision d'Antigua et Barbuda, un pays voisin. Il y a aussi une vingtaine de personnes portées disparues, a-t-il dit.

Le bilan total du passage de l'ouragan dans les Caraïbes passe ainsi désormais à au moins 18 morts.

"Nous ne sommes pas allés dans tous les villages et ce sera un miracle si nous n'avons pas d'autres morts", a-t-il ajouté.

Roosevelt Skerrit a indiqué que toutes les localités de la Dominique, qui compte 72.000 habitants, avaient subi l'impact de l'ouragan. Le pays a été frappé le 18 septembre alors que Maria était au plus fort de sa puissance, en catégorie 5. "Cela a été extrêmement violent", a-t-il dit, "c'est pire qu'une zone de combat".

L'île, située à proximité des départements français de la Martinique et de la Guadeloupe, est depuis quasiment coupée du monde et certains villages ne sont accessibles que par la mer ou par hélicoptère.

M. Skerrit a fait plusieurs survols du territoire où "tout a été pratiquement ravagé", a-t-il dit à la télévision.

"Chaque village, chaque rue a été touché. Il n'y a plus d'eau, plus d'électricité, les communications sont très limitées, en général par Whatsapp", car les lignes fixes ont été coupées, a-t-il raconté, ajoutant que "beaucoup de maisons ont été endommagées, certaines ne sont pas réparables".

L'hôpital principal fonctionne sans électricité et sans générateur à cause des inondations, a souligné le Premier ministre, qui tente d'organiser l'évacuation aérienne vers la Martinique de certains patients.

Les autorités ont désormais besoin notamment d'eau potable, de vivres, de nourriture pour bébé, de couvertures et de bâches, de bois pour reconstruire les infrastructures, de générateurs ou de piles, a cité M. Skerrit.

"Nous allons avoir besoin d'un soutien aérien important pour livrer de grandes quantités d'aide à la population", a-t-il ajouté.

Le Premier ministre avait lui-même dû être secouru lors du passage de l'ouragan. Le toit de sa résidence s'était envolé et il avait raconté sur Facebook comment il s'était senti à la merci des vents et des pluies torrentielles.

Maria a fait vivre aux habitants de Porto Rico "la pire nuit" de leur vie

La nuit passée à attendre, terrée, que l'ouragan Maria frappe Porto Rico a été "la pire nuit de [sa] vie", confie Iris Rivera, "mais nous les Portoricains avons une grande force intérieure", ajoute-t-elle, sans se décourager face à l'ampleur des dégâts qui s'étale devant elle.

"Tout le monde aide à nettoyer, à faire la circulation, soutien son voisin", assure cette femme de 53 ans croisée dans le quartier touristique d'Ocean Park, à San Juan, la capitale de l'île où l'électricité ne fonctionne plus du tout.

La zone est totalement inondée et les habitants, à bord de bateaux ou même de kayaks, sillonnent les rues pour s'assurer que leurs voisins ou proches sont en sécurité.

Les rares rues ouvertes à la circulation sont jonchées de débris divers ou même d'arbres déracinés, que la population s'emploie à dégager. Ricardo Rossello, le gouverneur de ce petit territoire américain de 3,5 millions d'habitants réputé pour ses plages de sable fin et ses eaux turquoises, a toutefois demandé aux habitants de rester chez eux et de laisser les équipes de secours faire leur travail. "Dans l'immédiat, les gens n'ont rien à faire en dehors de leur maison ou des abris. Quasiment toutes les routes sont coupées", assure-t-il, mettant en garde la population contre l'arrivée de nouvelles pluies diluviennes. "Le pire" est devant nous", prédit-il.

Trois morts en Haïti

Trois personnes ont été tuées jeudi en Haïti selon le premier bilan établi par le ministère de l'intérieur, alors que l'ouragan Maria, qui a dévasté la Dominique et Porto Rico, ne se trouvait encore qu'à environ 250km au nord-est du pays.

Un homme de 45 ans est mort noyé sur la commune de Limbé, dans le département du Nord, alors qu'il tentait de traverser une rivière en crue. Deux autres personnes, une femme d'une vingtaine d'années et un homme dans la cinquantaine, ont été mortellement foudroyés à Cornillon, une petite localité à 40 kilomètres à l'est de la capitale, précise le communiqué officiel.

Dès la mi-journée, les autorités ont enregistré des inondations dans plusieurs localités suite à la montée des eaux de rivières. Sur trois des dix départements que compte le pays, une trentaine d'abris provisoires sont déjà ouverts pour permettre aux habitants vivant dans les zones à risques de se réfugier.

Éloignée de la trajectoire directe de l'ouragan, rétrogradé en catégorie 3, la moitié nord d'Haïti n'en reste pas moins en alerte niveau orange en raison de l'extrême vulnérabilité du pays.

Les sols, déjà saturés par trois mois de saison pluvieuse et le passage de l'ouragan Irma il y a moins de deux semaines, ne peuvent absorber les pluies torrentielles et les canaux d'évacuation des eaux sont trop peu entretenus pour écarter les risques d'inondations.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires