Breaking News

Haïti. Le couple présidentiel à Artisanat en fête pour encourager les artisans

24 Oct 2017
2750 fois

Port-au-Princes. Mardi 24 Octobre 2017. Lenouvelliste/CCN. La grand-messe de la foire artisanale a tenu son rang pour la onzième fois. Ils étaient des milliers de participants, le week-end écoulé, au Parc historique de la canne à sucre, à être encore une fois charmés par la grâce, la prouesse et la créativité des artisans haïtiens. Cette année, pour la première fois depuis sa création, Artisanat en fête a été visité par un couple présidentiel. Jovenel Moïse et son épouse ont promis d’être toujours du côté des artisans…

Bonne nouvelle pour les artisans haïtiens. Le chef de l’Etat les met en priorité dans un nouveau programme de crédit. « Je crois qu’il est important que le secteur de l’artisanat soit pris en charge pour permettre aux artisans d’exporter en volume et en qualité leurs produits », a déclaré le président de la République, dimanche, lors de sa visite à Artisanat en fête. Jovenel Moïse pense qu’il faut un accompagnement au plus haut niveau de l’Etat à ce secteur leur permettant de standardiser les produits, respecter le quota des demandes placées par des éventuels touristes.

Pour y arriver, le chef de l’Etat promet de démocratiser le crédit en faveur des artisans. Selon lui, les artisans doivent trouver le financement nécessaire pour pouvoir produire en qualité et en quantité. Quand une institution accorde un crédit au secteur de l’artisanat, le profit n’est pas seulement économique, il peut être social aussi, a-t-il dit.

Le chef de l’Etat a avoué que dans la Caravane du changement, le programme qu’il utilise pour résoudre certains problèmes du pays, il n’y a aucune prévision pour le secteur de l’artisanat. Cependant, Jovenel Moïse a fait savoir que le secteur de l’artisanat est l’une des priorités du gouvernement dans le cadre de la démocratisation du crédit dans le pays avec la banque centrale.

S’agissant de la standardisation des produits de l’artisan, le locataire du Palais national estime que l’INFP pourrait se déplacer pour aller organiser des séances de formation pour les artisans du Village de Noailles ou à Jacmel…par exemple, a cité le président, plaidant pour une bonne représentation des produits made in Haiti.

Si l’ex-président Michel Martelly avait fait décorer son bureau au Palais national avec essentiellement des produits locaux, Jovenel Moïse veut aller plus loin en ordonnant que tous les édifices publics actuellement en construction soient décorés et meublés avec des produits de l’artisanat haïtien. D’ici 2018, sept bâtiments publics seront inaugurés, décorés et meublés avec les produits locaux, a-t-il annoncé, soulignant qu’il y aura aussi la construction du Palais national et du Parlement.

Jovenel Moïse et son épouse sont des habitués d’Artisanat en fête. L’année dernière, le candidat à la présidence qu’il fut avait visité et fait des achats dans la plus grande foire artisanale du pays. « Nous supportons toujours tout ce qui est bien et tout ce qui est beau. C’est pourquoi nous sommes là pour supporter les artisans de chez nous », a déclaré Martine Moïse.

La première dame a souligné qu’elle n’a jamais raté une édition d’Artisanat en fête. Elle estime que chaque année les artisans améliorent de plus en plus leurs produits. Madame Moïse invite la population à consommer local pour permettre aux artisans de développer leurs entreprises et pour produire davantage.

Outre le couple présidentiel et les milliers de participants, plusieurs ministres du gouvernement, des parlementaires, des ambassadeurs, des diplomates et des personnalités de divers secteurs ont communié les 21 et 22 octobre derniers avec les artisans au Parc historique de la canne à sucre.

« Je suis ravie de participer à cet évènement », s’est exclamée l’ambassadrice de la Roumanie en Haïti. Pour Madame Serbu Gentiana, l’Artisanat en fête est une « explosion de talents et de beauté». Elle, qui connaît Franck Etienne, se dit fascinée par le métal découpé, très présent à Artisanat en fête, et la peinture.

Pour sa part, l’ambassadeur de la Chine (Taïwan) en Haïti, Guillaume Cheng-Hao Hu, s’est dit très impressionné. Il trouve particulièrement que les coqs en papier mâché sont très colorés. En poste en Haïti depuis quatre mois, le diplomate confie avoir fait la connaissance d’un pays culturel au même titre que son pays d’origine. Il promet de réfléchir sur la possibilité d’initier un volet culturel dans les relations haïtiano-taïwanaises dans la mesure où les artisans haïtiens pourront participer à des événements culturels dans son pays.

« Avec plus de moyens les artisans feront des merveilles »

«Si avec le peu de moyens dont ils disposent ils ont pu réaliser ces travaux extraordinaires, avec plus d’accompagnement on pourrait attendre d’eux des merveilles», croit la ministre à la Condition féminine et aux droits des femmes, Eunide Innocent. La visite de la ministre au Parc historique de la canne à sucre samedi où elle a rencontré plusieurs artisanes lui a été très inspirantes. « Je vois des jeunes filles qui sont dans la vingtaine et font des choses extraordinaires avec des tessons de bouteille. J’entends les accompagner tel qu’indiqué dans la feuille de route qui m’a été remise », a-t-elle dit. La ministre évoque un projet visant à prendre ces jeunes filles, les présenter à la société comme des modèles, les mettre dans les conditions où elles peuvent transmettre leur talent à d’autres jeunes filles et rechercher pour elles des marchés à l’extérieur.

La ministre des Affaires sociales et du Travail Stéphanie Auguste qualifie l’événement de «chef-d’œuvre». Celle qui a l’habitude de participer à cette grande foire relève une amélioration dans la qualité du travail des artisans. « Ils ont fait beaucoup d’efforts pour perfectionner leur travail», estime-t-elle. Rappelant que l’un des éléments de la feuille de route qui lui a été remise est de promouvoir les produits artisanaux haïtiens à l’extérieur, Stéphanie Auguste, qui fait également office de ministre a.i. des Haïtiens vivant à l’étranger, encourage nos compatriotes de la diaspora à consommer ces produits de manière à attirer les investissements dans le secteur. Après

« Zafè touris se zafè tout moun, se zafè atizan yo tou ». Le parti pris de la ministre du Tourisme et des Industries créatives pour l’artisanat haïtien est connu. La plus grande clientèle des artisans c’est le tourisme et Jessy Menos veut développer le secteur du tourisme dans le pays. Selon elle, seul le travail d’un artisan peut faire voyager à travers le monde une partie du pays.

Le ministre de la Culture et de la Communication se dit fier de la réalisation des artisans haïtiens. Limond Toussaint croit que le secteur de l’artisanat peut être une source économique pour le pays. Il a promis aux artisans tout le support du gouvernement.

Emerveillé devant la créativité des artisans, le sénateur Jean Renel Sénatus dit voir au Parc historique de la canne à sucre de la richesse à l’état pur. De sa position de parlementaire il a promis d’aider à faire évoluer le secteur de l’artisanat. Le sénateur Sénatus a voulu se renseigner sur les besoins du secteur et comment il peut être utilisé.

Le questeur de la Chambre des députés, Gary Bodeau, n’avait pas voulu rater l’événement. « Cette année encore, nous sommes là pour encourager», a-t-il témoigné. C’est le plus grand espace qui pouvait être offert aux artisans, un grand rendez-vous pour ceux d’entre eux qui n’ont pas toujours les moyens de faire de grandes expositions, poursuit le député. Il pense que ce type d’activité aurait dû faire objet d’une politique publique, voire émargé au budget de la République.

Les organisateurs d’Artisanat en fête se félicitent de la réussite et du bon déroulement des deux jours de la foire.

Url de cet article : http://lenouvelliste.com/article/178088/le-couple-presidentiel-a-artisanat-en-fete-pour-encourager-les-artisans

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires