Breaking News

Haïti. Publication de la liste des fraudeurs aux examens d'État

14 Déc 2017
2508 fois

Port-au-Prince. Jeudi 14 Décembre 2017. Lenouvelliste/CCN. Dans un rapport rendu public ce mardi 12 décembre 2017, le ministère de l'Éducation nationale et de la Formation professionnelle a présenté la liste des écoles et candidats impliqués dans des cas de fraude aux examens d’État 2016-2017.

Cette publication fait suite à l’annonce faite à propos des sanctions, au cours de la conférence de presse donnée le 31 octobre dernier par le directeur général du ministère, le Dr Meniol Jeune.

« Décollage de photo, usage du téléphone portable, copie froissée et pliée, falsification de nom et de numéro d’ordre, deux copies différentes pour un même candidat, 2 copies portant le même nom et le même numéro d’ordre avec des écritures différentes » sont, entre autres, les différents cas de fraude enregistrés par les 87 candidats épinglés lors de ces examens. Pour les sanctionner, le ministère de l'Éducation nationale les a exclus du bac pour une période de deux ans.

Des institutions scolaires sont également impliquées dans des actes de mauvaise foi, appelés « fraude des doublons ».C'est le fait d'un élève qui, n'ayant pas obtenu la moyenne de passage dans une institution, s’entend avec le directeur d'une autre école de la même année, pour passer en classe supérieure. Il s’agit plus spécifiquement d’élèves ayant obtenu une moyenne inférieure à 5 dans une école mais admis en classe supérieure dans un autre établissement avec une moyenne supérieure à 5 pour la même année scolaire. On compte 152 écoles fautives avec 263 élèves en marge de la loi pour la période 2014 – 2015.

Pour rappel, la peine prévue pour les établissements scolaires était l’interdiction pour leur classe terminale de participer aux examens pour une période de deux ans à partir de septembre 2018 (suspension dans les activités des nouveaux examens d'État), la demande d'un rapport trimestriel sur le fonctionnement régulier de leur établissement et le retrait de leur licence de fonctionnement. A noter que ces fraudes dérogent aux normes d'éthique professionnelle et violent les articles 13.3, 13.7 et 20.3 du décret-loi du 23 septembre 1974 portant sur l'ouverture et le fonctionnement des écoles privées ainsi que les articles 112 et 113 du code pénal haïtien le traitant de faux en écriture.

Par ailleurs, il est à souligner que le département de l’Ouest a le nombre le plus élevé d’écoles épinglées sans avoir pour autant le plus grand nombre de cas. La palme revient au département du Nord. Le département de la Grand’Anse quant à lui n’a que 2 établissements scolaires fautifs avec également 2 cas. La liste complète des écoles et candidats impliqués dans des cas de fraude aux examens d’Etat 2016-2017 est disponible sur le lien suivant : http://menfp.gouv.ht/cas-de-fraudeur-ecoles-candidats.html

Source de cet article : http://lenouvelliste.com/article/180505/publication-de-la-liste-des-fraudeurs-aux-examens-detat

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires