×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 940
Imprimer cette page

Haïti. Le choléra continue de frapper : la population invitée à redoubler de vigilance

26 Mai 2016
3137 fois
Port-au-Prince. Jeudi 26 mai 2016. CC/AHP. Les autorités sanitaires ont confirmé mardi le décès de 8 personnes qui avaient contracté le choléra au cours des 3 premières semaines du mois de mai. Il s’agit de 3 décès institutionnels et de 5 communautaires, a indiqué la responsable du service alerte et réponse à la direction d’épidémiologie et de recherches au MSPP, Katilia Pierre.
 
Ce sont en tout 1666 cas qui ont été enregistrés dans les institutions sanitaires pour 1397 hospitalisations au cours de  la période allant du 1er au 21 mai, a informé Katilia Pierre qui fait état de 4 départements en alerte rouge pour avoir enregistré au moins 10 cas de choléra et un décès sur une semaine.
 
Il s’agit du centre, du nord, du nord-ouest et de l’ouest.
 
Les communes concernées par cette alerte sont Belladères et Mirebalais dans le plateau central, Grande Rivière du Nord, Milot, Pilate et Borgne dans le Nord, Bassin Bleu dans le nord-ouest et Port-au-Prince, Carrefour, Tabarre, Cabaret et Gressier dans l’Ouest, a précisé Katilia Pierre.
 
Pour sa part, le Dr Donald François qui coordonne le programme de lutte contre le choléra, invite la population à ne pas céder à la panique, faisant savoir que  les autorités ont le contrôle de  la situation et disposent de moyens pour lutter de manière efficace contre la maladie qui continue, reconnait-il, à faire des victimes.
 
La directrice de promotion de la santé et de protection de l’environnement au MSPP, le Dr Jocelyne Brunache Pierre-Louis a, quant à elle, invité les citoyens à redoubler de vigilance et à appliquer les mesures d’hygiène, notamment pendant la saison cyclonique qui débute le 1er juin, pour prévenir le choléra.
 
La consommation d’eau traitée et de fruits et légumes propres et désinfectés sont entre autres des moyens efficaces de lutter contre la maladie, a-t-elle dit, se montrant rassurante sur la qualité de l’eau vendue dans les stands mais sans oublier de mentionner qu’il est toujours préférable de traiter soi-même son eau.
 
Le Dr Pierre-Louis a assuré que le MSPP qui s’accroche à son objectif de zéro choléra, met pour l’instant l’emphase sur les programmes de sensibilisation notamment à travers les médias.
Ce sont des casques bleus népalais qui ont introduit le virus du cholera en haïti en octobre 2010, selon de nombreux experts nationaux et internaionaux.
 
Toutefois, l'ONU refuse toujours de l'admettre. Ce qui fait que les parents des personnes décédées de choléra et celles qui ont attrapé la maladie n'ont toujours pas été dédommagées.
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Dernier de