Breaking News

Haiti. Les résultats de la présidentielle connus lundi, taux de participation toujours inconnu

28 Nov 2016
2716 fois

Port-au-Prince. Lundi 28 Novembre 2016. Lenouvelliste/ CCN. Le président du Conseil électoral est formel et sans appel sur sa décision. Ceux qui ont des griefs contre la tabulation des votes doivent se préparer à produire des contestations après les résultats. Léopold Berlanger, qui n’est pas encore en mesure de donner le taux de participation six jours après le vote, a annoncé pour lundi la publication des résultats de la présidentielle du 20 novembre.

Pour la première fois, le CEP a reconnu que des électeurs n’ont pas signé la liste d’émargement contrairement aux exigences de l’article 158.1 du décret électoral. « A chaque fois que nous constatons qu’un électeur n’a pas signé la liste d’émargement, le procès-verbal est mis en quarantaine », a fait savoir vendredi lors d’une conférence de presse au CEP Gregory Hilaire, directeur adjoint du Centre de tabulation des votes (CTV). Cependant, il n’était pas encore en mesure de dire combien de PV ont été mis en quarantaine à cause de la non-signature de la liste d’émargement. Cette semaine au CTV, des représentants d’organisations politiques comme Fanmi Lavalas, Lapeh et Pitit Dessalines ont dit constater que des votants n’ont pas signé la liste d’émargement. Ils ont dénoncé cette situation et exigé des vérifications plus approfondies avant la publication des résultats du scrutin.

Non ! Il n’y aura pas de vérifications plus approfondies pendant la période de tabulation des procès-verbaux. Les résultats des élections du 20 novembre seront publiés au plus tard le lundi 28 novembre prochain, a annoncé le président du CEP qui présidait la conférence de presse de vendredi avec les huit autres membres du CEP. Pour les responsables des partis politiques qui ont exprimé leurs griefs par rapport au processus de tabulation des votes, Léopold Berlanger leur a fait savoir qu’ils devaient attendre la publication des résultats pour produire des contestations au tribunal électoral s’ils se sentent lésés dans leur droit. « Préparez-vous à vous présenter au tribunal électoral à ses différents échelons… », a-t-il dit. Le représentant de la presse au CEP a souligné que si à chaque revendication des responsables de partis politiques, le CTV s’arrêtait pour y donner suite, on n’aurait jamais les résultats des élections. Parallèlement, Berlanger a indiqué que le Conseil n’entendait pas interférer dans le processus de tabulation des votes. « C’est un travail technique prévu par la loi et les règlements. Ce qui nous intéresse c’est l’application de la loi et le respect des règlements », a-t-il dit.

Après le processus de tabulation des votes, le directeur du CTV soumettra les résultats du scrutin au directeur exécutif du CEP qui, à son tour, les soumettra au Conseil. Avant la publication officielle des résultats, les responsables du CTV répondront aux questions des conseillers électoraux sur leur travail. Au moins six conseillers électoraux sur neuf doivent valider les résultats avant qu’ils soient publiés, a indiqué M. Berlanger. « Notre boussole est la loi, la Constitution et toutes les dispositions règlementaires légales », a soutenu le président du CEP. Léopold Berlanger a donné la garantie que les résultats reflèteraient la réalité des urnes et que le choix de la population serait respecté. Cependant, il a indiqué que tous les candidats ne pouvaient pas remporter en même temps la même élection. Il a appelé à la tolérance et au respect du vote populaire. L’ancien observateur électoral a souligné que les résultats préliminaires ne sont pas des résultats définitifs. Berlanger a rappelé que personne n’avait le droit de donner des résultats outre le CEP. Il a aussi rappelé que toute manifestation de rue était interdite avant les résultats définitifs du scrutin comme le veut la loi, a-t-il dit, évoquant l’article 123 du décret électoral.

Taux de participation toujours inconnu Six jours après le scrutin, le CEP n’est toujours pas en mesure de dire le taux de participation. « Je ne veux pas moi-même donner un chiffre pour le taux de participation des élections. C’est au moment du calcul final que ce chiffre sera donné », a avancé Léopold Berlanger en guise de réponse. Il faut rappeler que l’OCID avait déjà dit que le taux de participation au scrutin du 20 novembre était de 23%. Léopold Berlanger se dit fier de son travail En publiant les photos des procès-verbaux sur le site internet du CEP, Léopold Berlanger pense avoir joué la carte de la transparence dans le processus électoral. Selon lui, cela aidera à créer plus de confiance dans les élections. En outre, il considère comme une victoire la publication du manuel de fonctionnement du Centre de tabulation des votes, les noms des gens impliqués dans le processus de tabulation des votes à tous les niveaux, la publication du manuel sur les contentieux et le mode de calcul des votes… Bref, le président du CEP se dit fier de ses réalisations… Pour sa part, le directeur adjoint du Centre de tabulation des votes, Grégory Hilaire, a fait savoir que jusqu’à ce vendredi, le CTV avait reçu 99% des procès-verbaux.

Sur les 11 993 PV que devait recevoir le Centre pour la présidentielle, il en a reçu 11 871. M. Hilaire a fait remarquer que 122 PV, soit 1% des PV, n'étaitpas pas encore acheminés au CTV. Cependant, il a souligné que cela ne pouvait influencer les résultats. Léopold Berlanger a souligné que les centres de vote des procès-verbaux manquants ont été identifiés et qu'une enquête serait diligentée pour savoir pourquoi les PV n’ont pas été acheminés au CTV. S’il s’avère que cela est dû à une volonté délibérée ou une négligence, des sanctions seront prises contre les fautifs, a-t-il annoncé. Pour le tiers du Sénat et les sénatoriales complémentaires, 2% des procès-verbaux de chaque côté ne sont pas arrivés au CTV, a fait savoir Gregory Hilaire. Sur les 22.05% des procès-verbaux envoyés à l’unité de vérification, 2/3 ont été mis en quarantaine et l’autre tiers comptabilisé normalement.

Évaluer cet élément
(1 Vote)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires