Breaking News

Haïti. Le Canada offre 91,2 millions à Haïti pour financer cinq projets

09 Fév 2017
2473 fois

Port-au-Prince. Jeudi 9 Février 2017. Lenouvelliste/CCN. Le gouvernement du Canada offrira à Haïti un nouveau don de 91,2 millions pour des projets de développement, axés notamment sur la santé et l'éducation des femmes et des jeunes filles, selon un article de la presse canadienne.  

« On veut mettre beaucoup d'accent sur la santé sexuelle et reproductive des femmes. Il y a eu beaucoup d'investissements par le passé, ça demeure important. On travaille avec nos partenaires pour élargir toute la gamme de services, entre autres la planification familiale, la contraception et l'éducation », a expliqué mercredi la ministre du Développement international, Marie-Claude Bibeau, dans l'entrevue. Mme Bibeau avait déjà visité le pays en novembre dernier pour constater les ravages causés par l'ouragan Matthew. Le gouvernement canadien avait alors annoncé un investissement de 54 millions sur cinq ans pour répondre aux besoins urgents et à long terme du pays. *

Le gouvernement canadien va débloquer de nouveaux fonds pour lancer cinq projets de développement, qui serviront en grande partie à renforcer le système de santé qui en a grandement besoin.

« L'investissement du gouvernement haïtien dans son système de santé est nettement insuffisant. C'est pour ça que le Canada investit significativement ; c'est vraiment un besoin essentiel », a-t-elle expliqué, selon la dépêche. Un accent particulier sera mis sur l'accès à la santé reproductive des femmes et des jeunes filles, qui quittent souvent l'école trop tôt parce qu'elles tombent enceintes lorsqu'elles sont adolescentes, a souligné la ministre. « Ça les sort de l'école trop jeunes et ça a un impact sur leur capacité économique après », a-t-elle insisté. Marie-Claude Bibeau compte continuer à souligner l'importance de la santé reproductive des femmes même si les États-Unis ont lancé un message contraire récemment. Le président Donald Trump a signé un décret récemment pour interdire le financement d'organismes non gouvernementaux (ONG) qui soutiennent l'avortement. « Nos priorités ne vont pas changer en fonction des décisions des autres pays. Nous, nos priorités sont très, très claires », a-t-elle soutenu.  

Rencontre avec Jovenel Moïse

Pendant son séjour, la ministre canadienne s'est aussi personnellement entretenue avec le nouveau président haïtien, Jovenel Moïse, et elle s'est dit optimiste qu'il puisse s'attaquer aux problèmes de gouvernance au pays, d’après la dépêche de La Presse. CA. 

« 50 millions de dollars sont destinés à un appel de propositions pour renforcer l’agriculture grâce à des projets de développement à long terme », avait déclaré au journal Le Nouvelliste Marie-Claude Bibeau, la ministre canadienne du Développement international et de la Francophonie, au terme d’une mission en Haïti, le vendredi 18 novembre 2016. « Les projets ne sont pas encore connus », a-t-elle indiqué, soulignant que ceux qui vont se manifester vont devoir démontrer qu’ils ont consulté des femmes dès le début du développement de leur projet. Les femmes locales doivent être au cœur de tous ces projets.

Pour cet appel de propositions de projets, on n’est pas dans la construction d’infrastructures. On est dans l’agriculture de résilience, notamment la chaîne de production. Par exemple, la formation de coopérative, le regroupement de producteurs pour améliorer la qualité, la constance de la production. L’idée est de créer toute la chaîne et augmenter les revenus et impacter la sécurité alimentaire dans la région, a expliqué Marie-Claude Bibeau, qui attend les propositions. Les projets proposés pour améliorer le bien-être économique et réduire la vulnérabilité des Haïtiens en milieu rural, particulièrement dans les départements de l’Artibonite, du Sud et de la Grand’Anse, doivent être soumis d’ici le 6 avril 2017.  

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires