Breaking News

Haïti. Qui sont les conseillers de Jovenel Moïse ?

14 Fév 2017
3442 fois

Port-au-Prince. Mardi 14 Février 2017. Lenouvelliste/CCN. Jusqu’en 2015, Jovenel Moïse était méconnu du grand public. Propulsé sur la scène politique par son mentor Michel Martelly, l’entrepreneur agricole de 48 ans n’a pas pris trop de temps pour s’imposer et devenir le 58e président de la République. En fonction depuis le 7 février dernier, Nous avons cherché à savoir qui sont ses conseillers… 

Pour le moment, le chef de l’État n’a que cinq conseillers à son chevet. On les appelle les conseillers spéciaux du chef de l’État. Il s’agit de Guichard Doré, Gerd Pasquet, Christine Coupet Jacques, Jean Walnard Dorneval et Zéphirin Ardouin, les membres de la commission de passation des pouvoirs, à l’exception du premier nom. Ce sont eux qui conseillent le locataire du palais national à tous les niveaux. Jovenel Moïse les avait nommés la semaine dernière au même moment que son chef de cabinet, Wilson Laleau ; le secrétaire général de la présidence, Yves Germain Joseph; le secrétaire général du Conseil des ministres, Rénald Lubérice et le chef de protocole du palais national, Marc Marie Yves Mazile. « Ensuite le chef de l’Etat va nommer d’autres conseillers porteurs de dossiers spécifiques… », a confié au Nouvelliste Guichard Doré, joint par téléphone lundi après-midi.

Selon le décret du 6 janvier 2016, a-t-il évoqué, les structures d’appui au président de la République sont son secrétaire privé, son cabinet et le secrétariat de la présidence. Guichard Doré a souligné qu’ils étaient là pour assister le chef de l’État dans l’exercice de ses prérogatives constitutionnelles, le conseiller sur la marche générale des affaires de la présidence, sur des dossiers sur lesquels il est appelé à se prononcer ; veiller à la préparation du président de la République au Conseil des ministres, gérer son agenda, l’informer sur la situation politique, économique, diplomatique, sociale et culturelle du pays ; lui fournir, à l’aide d’analyses de synthèses, des éléments capables d’éclairer son jugement, entre autre.  

M. Doré a fait remarquer que le cabinet du président de la République est composé de conseillers spéciaux, de conseillers techniques et des chargés de mission. Comme le veut le décret du 6 janvier 2016, Jovenel Moïse a déjà procédé à la nomination de cinq de ses conseillers spéciaux pour le moment.

S’agissant des salaires et des privilèges des conseillers spéciaux, Guichard Doré a fait savoir au Nouvelliste que leur salaire « dépend de la charge du travail du conseiller. Il y a des conseillers qui ont plus de responsabilités que d’autres. Un conseiller spécial a plus de responsabilités qu’un conseiller technique. Il est appelé à travailler sur plusieurs domaines. Il n’y a pas une grille de salaires. Le conseiller doit être disponible en permanence pour le chef de l’État », a-t-il expliqué.  

Cependant, un conseiller de l’ex-président Michel Martelly avait déjà confié au journal que les grands conseillers de l’ex-chef de l’État recevaient en moyenne 200 000 gourdes par mois. Certains autres recevaient 160 000 gourdes brutes. Avec leur badge de conseiller du président de la République, on leur accorde un service de VIP dans les institutions publiques du pays.

En revanche, au-delà de tous ses conseillers, le premier conseiller de Jovenel Moïse est surtout et avant tout lui-même, comme c’est le cas pour tout chef d’État.  

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires