Breaking News

Haïti. Pour un combat commun contre la drogue, la corruption, le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme

15 Fév 2017
2436 fois

Port-au-Prince. Mercredi 15 Février 2017. Lenouvelliste/CCN. « Pour un combat commun contre la drogue, la corruption, le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme», tel est le thème retenu par la Commission national de lutte contre la drogue (CONALD) lors du lancement de sa première campagne nationale. Selon le coordonnateur de la CONALD, le colonel Antoine Atouriste, « Haïti souffre d’une absence de statistiques juridiques».  

En effet, depuis plus de 16 années de lutte contre la drogue et la corruption, il n’y aurait eu aucun jugement, voire de condamné. Fort de ce constat, la commission a pris la décision de vulgariser les différentes lois relatives au trafic des stupéfiants, au blanchiment des avoirs et au financement du terrorisme. 

Dans cette optique, la CONALD a inauguré la première campagne nationale de sensibilisation, d’éducation civique et de formation destinée aux agents de la fonction publique chargés d’enquêter sur les infractions susmentionnées. À ce séminaire, ont participé une cinquantaine de juges des différentes instances de la juridiction pénale et des responsables de la police nationale de la direction départementale du Nord-Ouest. 

Les juges Mimose Janvier et Yves Altidor, spécialisés dans la lutte contre le blanchiment, ont à tour de rôle interprété les différentes lois régissant la matière. Mme Flaurine Joseph, titulaire de la direction de pharmacie au MSPP, a indiqué les moyens disponibles pouvant aider à identifier les substances toxiques utilisées par les narcotrafiquants. Un représentant de la BLTS a présenté la structure de la Brigade de lutte contre le trafic des stupéfiants (BLTS) et les différentes techniques utilisées par cette brigade pour mener à bien sa mission. Les cadres de la CONALD ont présenté la structure organisationnelle de l'institution, les points d'entrée et de sortie ainsi que les moyens de la circulation de la drogue dans le pays et les résultats des enquêtes partielles sur l'utilisation de la drogue dans les écoles. 

Un autre aspect de la campagne était réservé à la sensibilisation et l’éducation civique, accordant une attention particulière aux professeurs du secondaire du département scolaire du Nord-Ouest. En effet, les professeurs de sciences expérimentales et de sciences sociales se sont familiarisés avec les différents stupéfiants. Beaucoup d'entre eux sont en utilisation dans le milieu scolaire ou accessibles aux enfants et adolescents pour un faible coût. 

Parallèlement à la formation destinée aux professeurs d’écoles, des agents de sensibilisation de la CONALD ont visité les différents établissements scolaires de la ville, pour sensibiliser les adolescents aux problèmes engendrés par l’utilisation de la drogue. Cette formation a permis de préparer « une jeunesse saine, pour une Haïti sans drogue».

La clôture de la sensibilisation dans les écoles de la ville de Port-de-Paix a été organisée au lycée Tertullien Guilbaud en présence des responsables du système éducatif du Nord-Ouest. Au cours de la cérémonie, la responsable de la section de réduction de la demande a exhorté les élèves à se tenir loin de la drogue. Elle s'est prononcée en ces termes : «Dites non à la drogue, étudiez avec application et constance, persévérez, c’est le chemin le plus sûr d’atteindre la réussite. ».

Le colonel Antoine Atouriste, coordonnateur de la CONALD, dans ses propos de circonstance, a mis l’accent sur les méfaits de la drogue qui conduit son consommateur « en prison, à l’hôpital et à la morgue ».

Dans l'après-midi, les participants du séminaire ont reçu la visite du Premier ministre. Enex Jean-Charles et des membres de sa délégation. Le Premier ministre a mis l’accent sur la nécessité de la formation : « Un séminaire de cette nature est extrêmement important parce que la législation dans ce domaine est très souvent méconnue.» Pour sa part, le coordonnateur de la CONALD, le colonel Antoine Atouriste, se propose de poursuivre la campagne dans les 18 juridictions du pays afin que les agents du système judiciaire et de la chaîne pénale puissent acquérir les compétences nécessaires pour lutter efficacement contre le trafic de la drogue, le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme en Haïti. 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires