Breaking News

Haïti. Trois carnavals, zéro mort. Carnavaliers et organisateurs satisfaits.

03 Mar 2017
2474 fois

Port-au-Prince. Vendredi 3 Mars 2017. Lenouvelliste/CCN. Des dizaines de milliers de personnes ont dansé, chanté et festoyé à tue-tête le week-end écoulé aux Cayes, à Port-au-Prince, à Jacmel et au Cap-Haïtien qui organisaient chacune à leur niveau un carnaval. Si la police nationale fait état d’une centaine de blessés et d’une vingtaine d'accidents de la route, aucun cas de décès n’a été enregistré au cours de ces festivités populaires…  

Malgré la difficile et précaire situation économique du pays, les gens avaient un cruel besoin de se défouler. Ils ne se sont pas fait prier pour fouler le macadam aux Cayes, à Port-au-Prince et au Cap-Haïtien pour danser et chanter au rythme de l’animation des groupes musicaux et des bandes à pied. Trois jours de réjouissances populaires sous forte présence policière et sans incident majeur. « Nous n’avons enregistré aucun cas de décès ni aux Cayes ni à Port-au-Prince », a fait savoir le porte-parole adjoint de la police nationale.

Selon l’inspecteur Gary Desrosiers, 99 personnes auraient été blessées à l’arme blanche pendant les trois jours gras. A Port-au-Prince, a-t-il précisé, 81 personnes ont été blessées à l’arme blanche, un jeune garçon qui se trouvait sur le char musical de Vwadèzil a été atteint d’un projectile au Champ de Mars. Ce jeune homme dont l’identité n’a pas été révélée est un agent de la mairie de Port-au-Prince. Il a été conduit d’urgence à l’hôpital et son état de santé est stable, selon les autorités municipales.

Les forces de l’ordre, toujours dans la capitale haïtienne, ont procédé à l’arrestation de 62 individus pendant le carnaval. Ils sont accusés de trafic illicite et consommation de stupéfiants, actes de banditisme, troubles à l’ordre public, vol de téléphones, entre autres.

Pour les Cayes qui accueillaient le carnaval national où le chef de l’État et les membres du secteur privé des affaires ont monté leurs tentes, la police nationale indique avoir enregistré seulement 18 blessés à l’arme blanche et procédé à 13 arrestations. 19 accidents de la route ayant fait plusieurs blessés ont été enregistrés.  

A Port-au-Prince comme aux Cayes, les organisateurs se décernent un satisfecit pour le déroulement des trois jours gras. Le chef de l’État, Jovenel Moïse, qui avait décidé d’organiser le carnaval national dans la métropole du Sud, a félicité la police nationale « qui a réalisé un travail hors pair sur le parcours et dans les autres artères. » « La ville des Cayes a fait preuve une fois de plus de son hospitalité. Que cette solidarité serve d'exemple aux autres communes du pays ! », a-t-il dit sur son compte Twitter.  

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires