Breaking News

Haïti. Un mois au pouvoir sans budget ni gouvernement, Jovenel Moïse négocie pour son Premier ministre

09 Mar 2017
2383 fois

Port-au-Prince. Jeudi 9 Mars 2017. Lenouvelliste/CCN. Le chef de l’État met tout son poids dans la balance pour faire accepter son Premier ministre nommé au Parlement. Jovenel Moïse multiplie les rencontres avec les parlementaires en vue de dégager une majorité avant la présentation de l’énoncé de politique générale de Jack Guy Lafontant, selon ce qu’a fait savoir au Nouvelliste, mercredi, son porte-parole, Lucien Jura.

Nommé Premier ministre depuis le 20 février dernier, Jack Guy Lafontant a toutes les peines du monde pour se faire accepter par les parlementaires. C’est avec beaucoup de « souplesse » que Jovenel Moïse compte les convaincre à voter la politique générale du Dr Lafontant, a fait savoir au journal le porte-parole de la présidence. En multipliant les rencontres avec les parlementaires, a ajouté Lucien Jura, le chef de l’État cherche à faire comprendre aux députés et aux sénateurs la nécessité d’avoir au plus vite un gouvernement pour aborder les défis de l’heure. « Dans un bref délai, nous espérons trouver le juste milieu acceptable qui garantira le vote au niveau du Parlement », a-t-il dit. 

Bien que le pouvoir se targue d’avoir une majorité au Sénat et à la Chambre des députés, visiblement, rien n’est encore gagné pour la ratification de l’énoncé de politique générale du Premier ministre nommé, Jack Guy Lafontant. « A 200%, le chef de l’État est impliqué dans les discussions avec les parlementaires pour avoir la majorité nécessaire pour ne pas essuyer un échec », selon M. Jura.

Alors que le clan des Tèt kale et alliés ne rate jamais une occasion pour tempêter qu’ils ont la majorité confortable dans les deux branches au Parlement, le chef des Tèt kale au Palais national, Jovenel Moïse, doit les courtiser pour avoir leur vote. « Il y a les parlementaires de PHTK et les alliés, mais vaut mieux avoir plus de garantie que d’avoir une garantie sur mesure. Il y a des discussions avec les blocs réputés proches du pouvoir, mais ce n’est pas évident avec les parlementaires qui ne sont pas proches du pouvoir…. », a expliqué le porte-parole de Jovenel Moïse.  

Un peu plus d’un mois depuis qu’il est au pouvoir, Jovenel Moïse n’a ni gouvernement ni un budget qui reflète ses promesses de campagne. Il est conscient de la situation, a fait savoir Lucien Jura. C’est pourquoi, a-t-il dit, le président s’active à faire voter la politique générale de son Premier ministre pour avoir un gouvernement qui élaborera un budget rectificatif permettant le lancement véritable de l’administration de Jovenel Moïse.

Cependant, le Palais national ne considère pas qu’un mois au pouvoir sans gouvernement ni un budget est un mois perdu. « Le président n’a pas chômé. Il a entrepris un ensemble d’activités… », a soutenu Lucien Jura. 

Parallèlement, Jovenel Moïse et Jack Guy Lafontant travaillent sur la formation du cabinet ministériel. Selon Lucien Jura, les deux hommes sont en parfaite harmonie sur ce point.

Au Parlement, plus de 15 jours après la nomination de Jack Guy Lafontant comme Premier ministre, la ratification de la politique générale de ce dernier n’est manifestement pas la priorité de l’heure. Au Sénat comme à la Chambre des députés, les parlementaires du PHTK et les alliés affichent une sorte de désintéressement total par rapport à Jack Guy Lafontant. L’opposition parlementaire, quant à elle, comme pour ironiser, dit qu’étant minoritaire, elle ne peut qu’observer le jeu d’intérêt entre le Palais national et ses élus.  

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires