Breaking News

Haïti. Gestion moderne des ports, Haïti vise une deuxième promotion

04 Avr 2017
2185 fois

Port-au-Prince. Mardi 4 avril 2017. Lenouvelliste/CCN. La première promotion du programme Train for Trade issue de la Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement a pris fin depuis décembre 2016. Pour l’instant, les participants s’apprêtent à soutenir leurs mémoires en vue de recevoir leur certificat d’excellence. Les tenants de ce programme, de concert avec les autorités portuaires du pays, en profitent de la tenue de la 19e réunion de coordination de la CNUCED pour lancer la deuxième promotion.  

Les employés de l’Autorité portuaire nationale ayant pris part à la première promotion du programme de formation Train for Trade de la CNUCED recevront en mercredi leur certificat de gestion portuaire. Cette formation de huit modules répartis en 140 heures de cours a été dispensée entre octobre 2015 et décembre 2016. L’objectif, selon les responsables, est de renforcer les capacités des agents portuaires. Cette formation constitue donc un plus pour des agents portuaires dont un nombre important est privé de compétence particulière en gestion des ports.

La formation est animée par des experts délégués par la Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement et des instructeurs qui ont préalablement suivi des cours appropriés. Si l’on en croit le chef de la gestion des ressources humaines, Mark Assaf, ce cours est intégré dans un cycle complet organisé en huit modules. Aussi peut-on citer le commerce et les transports internationaux, l’organisation d’un système portuaire, le fonctionnement d’un système portuaire, les principaux enjeux du futur, les méthodes et outils de la gestion portuaire moderne, la gestion économique et commerciale, la gestion administrative et juridique, la gestion technique et le développement des ressources humaines. 

L’idée principale de la formation, selon le coordonnateur du programme de formation portuaire de la CNUCED, Dominique Chantrel, est de transmettre aux agents des services portuaires une idée globale sur tout le métier du port et toute la chaîne qui fonctionne dans le port. Le but des autorités portuaires est de rendre le coût de passage le moins cher possible. Pour le faire, il faut, poursuit le coordonnateur, que chaque maillon soit le plus efficace possible. Des activités pareilles, laisse-t-il entendre, s’organisent dans une telle perspective.

Par ailleurs, les activités entreprises au niveau des ports du pays font partie d’un programme global visant à moderniser ces infrastructures qui sont d’une importance capitale pour le pays. À ce niveau, la formation occupe une place de choix. « Plus les employés sont formés, plus ils seront en mesure de répondre aux nouveaux défis du métier », affirme Oswald Rousseau, coordonnateur du programme Train For Trade en Haïti.  

À la fin de cette formation, une seule exigence est faite aux participants : celle de mettre les connaissances acquises au profit de l’institution. Le fait d’acquérir le certificat de gestion portuaire, fait remarquer le coordonnateur national de ce programme, ne garantit pas qu’on va avoir une promotion dans l’immédiat. Toutefois, avoue-t-il, cela place le détenteur en meilleure posture pour avoir une promotion.  

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires