Breaking News

Haïti. La Maison Deschamps fête Odette Roy Fombrun

01 Jui 2017
2656 fois

Port-au-Prince. Jeudi 1er juin 2017. Lenouvelliste/CCN. Dans 13 jours, Odette Roy Fombrun fêtera son centenaire. Pour marquer cet événement, la Maison Henri Deschamps, qui fête d’ailleurs cette année ses 119 ans, a organisé, ce mercredi 31 mai, à Asù, une cérémonie d’hommage à la dame, ce trésor national vivant, qui aujourd’hui encore continue à collaborer avec l’entreprise. 

Un centenaire, cela se fête. Et aujourd’hui, on fête celui d’Odette Roy Fombrun. Ce n’est pas encore la date exacte ; la dame est née un 13 juin, il y a un siècle. Mais on pourrait bien lancer les festivités 100 jours à l’avance même ! C’est Asù, lounge huppé, juché sur le toit du Karibe Convention Center de Pétion-Ville, qui accueille l’événement. L’assistance, en tenue décontractée, mais élégante, est composée en partie de la famille d’Odette Roy Fombrun, de ses amis et surtout de sa grande famille de la Maison Deschamps avec laquelle elle collabore depuis 60 ans.

Entourée de ses proches, visiblement contente, Odette Roy Fombrun est au centre de cette activité qui est faite sur mesure pour elle. Les propos de Peter Frisch, directeur général de la Maison Deschamps, ouvrent l’événement. « Odette, nous sommes tous réunis cet après-midi autour de toi pour te manifester notre estime, notre affection, notre amour. Nous te souhaitons un heureux centenaire et comptons sur toi pour continuer à nous accompagner et poursuivre la belle aventure qui a commencé il y a déjà six décennies », conclut-il pour lancer la fête.  

Si le « Ave Maria » entonné par la chanteuse Samantha Christ François a l’air un peu solennel, ce qui s’ensuit change la donne. La jeune femme reprend certains des morceaux préférés de la fêtée, comme « Plaisir d’amour », chanson de Jean Paul Égide Martini qu’Odette, selon ses collègues, chante sans cesse au bureau. Cette dernière n’a d’ailleurs pas hésité à la chanter encore, avant de se lever pour esquisser quelques pas de danse aux bras de son fils, Jacques Fombrun, sur notre incontournable « Lumane Casimir ». Jean Coulanges interprète pour le bonheur de l’écrivaine – et aussi celui des convives – plusieurs morceaux, dont le fameux « ‘O sole mio ». Gilbert Fombrun offre quant à lui plusieurs morceaux de Charles Aznavour. Mais, à côté de la présence de ces vocalistes confirmés, la « Chorale Deschamps » contribue beaucoup à la réussite de la fête. Le staff de la Maison Deschamps, changé en chorale pour l’occasion, dresse à travers des adaptations de morceaux populaires, un véritable portrait de leur collègue centenaire.

Tout en chantant – littéralement – les louanges d’ORF, les employés de Deschamps ont pris la peine de retracer la collaboration de la créatrice du concept konbitisme avec la compagnie. Au fil des chansons, ils évoquent son arrivée aux Éditions Deschamps, il y a de cela 25 ans, après 27 ans d’exil et une première collaboration- Odette Roy Fombrun est entrée chez Deschamps à 24 ans avant d’y revenir à 71 ans- sa manie de ne pas sauvegarder ses travaux d’ordinateur qu’elle perd à chaque coupure de courant et de son amour pour Toussaint Louverture et Anténor Firmin. Deux impressions de portraits grandeur nature de ces deux hommes de la vie d’Odette sont d’ailleurs amenées sur place et disposées aux côtés de la dame.  

Au cours d’une brève intervention, celle à qui on doit de nombreux ouvrages sur l’éducation civique et l’éducation préscolaire rappelle ses débuts à Deschamps, mais aussi comme écrivaine. De l’imprimerie Deschamps avec Henri Deschamps père aux Éditions Deschamps avec ses enfants, Odette Roy Fombrun a connu toutes les métamorphoses de l’entreprise où elle a passé plus de la moitié de sa vie. Elle s’y est trouvée une famille.

« Si je me dois d’être écrivaine, je le dois au père Deschamps qui m’a forcée à prendre la plume que je n’ai plus jamais déposée », clame-t-elle avant d’exprimer sa reconnaissance envers ses collègues. « Vraiment, je ne sais comment vous remercier pour m’avoir fait revivre toute ma vie depuis l’âge de 24 ans avec les Deschamps. Maintenant, autour de moi, quand je parle de ma famille Deschamps, je suppose que tous comprendront », conclut l’invitée d’honneur de l’édition 2017 de Livres en folie en laissant couler des larmes de joie, ajoutant du coup un cachet d’émotion à la fête qui prend fin. 

Une fête, ah oui, c’en était une. Une fête comme on n’en fait pas tous les jours, avec un choix musical exquis, un buffet à la hauteur de l’événement et de la fêtée, toujours souriante, recevant les hommages de ses proches qui, visiblement, se sont mis en quatre pour lui plaire. Une célébration digne d’un centenaire, mais surtout à la hauteur de la grande dame qu’est Odette Roy Fombrun. Avec un pareil lancement, on ne peut que s’attendre à un jubilé hors du commun ! 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires