Imprimer cette page

Haïti. Les autorités réitèrent l’interdiction d'importer des produits en polyéthylène

15 Jui 2017
2229 fois

Port-au-Prince. Jeudi 15 juin 2017. Lenouvelliste/CCN. Malgré l'interdiction imposée depuis 2012, le styrofoam est un produit qui depuis des années est remarqué un peu partout, sur les trottoirs et dans les canaux d’évacuation des eaux usées.  

Les ministères de l’Environnement, du Commerce et de l’Économie reviennent à la charge pour imposer l’interdiction d'importer, de produire ou de commercialiser les objets en polystyrène expansé (PSE ou PS cristal ou styrofoam), deux produits hautement toxiques, tels que : plateaux, barquettes, bouteilles, sachets noirs, assiettes, gobelets, etc.

Dans un communiqué conjoint, les trois ministères « informent le public en général et le secteur du commerce en particulier, qu’il est formellement interdit de fabriquer, d’importer et de commercialiser ces produits » comme le stipulait l'arrêté pris en Conseil des ministres le 10 juillet 2013 en faveur de la protection de l'environnement. « Cette mesure prend effet à partir de la publication de ce communiqué », signé des titulaires de ces ministères et daté du 7 juin en cours.  

Par ailleurs, il fait mention que des dispositions seront prises par le ministère du Commerce en vue de « faciliter l’importation d’intrants, de récipients, de sachets et de sacs biodégradables ayant moins d’effets nuisibles sur l’environnement. Des instructions formelles seront passées aux forces de l’ordre afin qu'elles prennent des mesures drastiques contres tous les contrevenants », poursuit le communiqué.

En 2012, sous l'adminitration de Michel Martelly, le gouvernement Laurent Lamothe avait déjà interdit l'importation de ces produits en début de campagne en faveur de la préservation de l’environnement gravement menacé par les déchets plastiques non biodégradables. Leur importation n'avait pas été cessé pour autant.  

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Dernier de CCN