Breaking News

Martinique. En direct de Fort-de-France - Le Panorama de l'actualité

02 Fév 2015
4426 fois

Fort-de-France. Lundi 2 février 2015. CCN. Chaque semaine, CCN vous propose un tour d’horizon de l’acte de la Martinique avec nos correspondants à Fort-de-France.


Regards sur l’histoire de la Martinique

•    Cette semaine, le Comité Ti-Jo Mauvois*, a annoncé le lancement d’un jeu-concours d’Histoire. L’objectif  de ce comité est de permettre à tous de s’interroger sur les évènements qui ont structuré la société en Martinique de l’époque amérindienne à nos jours et de s’approprier l’Histoire de la Martinique. Ouvert à tout public, le jeu-concours se déroulera le 30 mai 2015 sous forme de questionnaire.   Le thème retenu pour cette première édition est : le Code Noir
Les 10 questions qui seront soumises aux candidats seront élaborées à partir des deux livres suivants:

  1. Le Code noir Louis Sala-Molins éditions PUF
  2. Le Code noir Christiane Taubira éditions Dalloz

Les gagnants seront récompensés par des smartphones, tablettes numériques, œuvres d’art, ouvrages d’histoire et de littérature, CD.
Les inscriptions seront recueillies entre le 15 janvier 2015 et le 15 mars 2015, par mail à l’adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Le nombre de participants limité à 300. Les personnes intéressées peuvent consulter la page facebook concourstijomauvois.
*Georges Bernard Mauvois, dit “TI-JO” est un historien militant décédé le 6 décembre 2011

•    Dimanche 1er février 2015 au Trois-îlets, Gilbert Larose, créateur du site touristique « la savane des esclaves » a présenté une bande dessinée qui résume l’histoire de la Martinique.

 

Les politiques se positionnent en vue des élections de 2015

Cette semaine, les tractations politiques ont largement occupé l’actualité. L’alliance EPMN (Ensemble Pour une Martinique Nouvelle) a organisé un grand rassemblement au Lamentin. On a pu noter de nouveaux ralliements tels le PRM de droite, mené par Chantal MAIGNANT, de Maurice Bonté d’Ajoupa Bouillon président de l’association des Maires, ou encore d’Alfred PERASTE, maire du Marigot. Ce dernier participait, jusqu’alors au « G 20. », un groupe constitué d’une vingtaine de maires et animé surtout par Bruno Nestor AZEROT. La communication autour de ce groupe s’est presqu’exclusivement concentrée sur la proposition de confier la tête de liste à Jean-Philippe NILOR, membre du MIM dont le leader Alfred MARIE-JEANNE avait déjà indiqué que sa candidature n’était pas négociable. Au-delà des tensions que cette situation a entrainées au sein du MIM, la conséquence en est que le « G 20 » n’est pas perçu à ce jour comme une alternative structurée voire crédible. L’alliance constituée autour du MIM, quant à elle, a publié un communiqué pour réaffirmer son intention de se présenter sous la bannière de MARIE JEANNE. Elle est constituée Du MIM du PALIMA dirigé par Francis CAROLE, du RDM de Claude LISE, que  la plupart des maires adhérents ont abandonné pour rejoindre le « G 20 » et du PCM. La participation du CNCP à cette alliance a été annoncée mais Le Conseil National des Comités Populaires a publié un communiqué pour dénoncer cette imposture. M. Edmond MONDESIR, n’étant plus membre du CNCP, n’a aucune légitimité pour signer au nom de l’organisation. (*voir communiqué ci-dessous). Au total, on retient que les débats sur le positionnement des partis et des personnes en vue des prochaines échéances électorales restent toujours à géométrie variable et qu’ils ont complètement marginalisé les questions essentielles concernant le délitement social, la débâcle économique que connaît la Martinique.

Communiqué du CNCP  (31 janvier 2015)
« Le 30 janvier, à l’occasion  d’une conférence de presse, il a été annoncé que le CNCP faisait partie d’une alliance électorale se présentant sous l’étiquette « Pour un large mouvement unitaire et populaire ». Le CNCP tient à dénoncer fermement cette nouvelle usurpation du nom de son organisation par des personnes qui n’ont aucune sorte de légitimité. Les explications ont été données publiquement à plusieurs occasions, et aucun démenti n’a jamais été exprimé. Les instances de notre organisation se sont réunis régulièrement de façon transparente et ont désigné leurs responsables. Les organisations qui avalisent cette usurpation ont été régulièrement informées. Il n’y a pas eu de scission au CNCP, mais des gens qui utilisent abusivement notre nom. Nous dénonçons cette manœuvre politicienne qui vise à faire le peuple martiniquais croire qu’une unité populaire se construit alors qu’il s’agit d’une alliance électorale entre des personnes qui veulent conquérir une collectivité."
Pour le CNCP :  Le président jean ABAUL,  Le porte-parole Alain LIMERY 

 

Le SMPR en gréve

Mercredi 28 janvier 2015, les agents du Service Médico-Psychologique Régional (SMPR) du Centre Hospitalier de Colson affectés au centre pénitentiaire de Ducos se sont mis en grève pour dénoncer le manque de personnel et de moyens matériels qui met à mal la sécurité et la qualité du service. Ils évoquent également l’absence de considération de la direction et leur souffrance au travail. Le mouvement est soutenu par une intersyndicale CSTM, UGTM, CDMT et CGTM santé. Les grévistes exigent de la direction l’embauche immédiate d’une secrétaire, de deux psychologues, d’un art-thérapeute, de trois infirmiers, d’un ergothérapeute et des médecins psychiatres.

 

Gréve à la fourrière du Lamentin

Jeudi 29 janvier 2015, les salariés de la Fourrière de Mangot Vulcin au Lamentin syndiqués à la CSTM ont décidé de se mobiliser pour protester contre le non-respect du droit du travail, leurs mauvaises conditions de travail et surtout le licenciement jugé abusif d’un de leur collègue.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Robert Sae

Professeur de français et d'hisoire géographie à la retraite, Co-fondateur de la radio et du journal "Asé pléré annou lité" (directeur de publication de 1981 à 2010), Membre fondateur du Conseil National des Comités Populaires (CNCP) porte-parole de 1983 à 2010, actuellement Responsable aux affaires extérieures, Journaliste sur Radio Fréquence Atlantique et coordonnateur de PIRFA (Pole Information de RFA).

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires