Breaking News

Venezuela : Quelle menace représentent les manœuvres « Unitas 2018 » ?

03 Sep 2018
2254 fois

Caracas. Lundi 3 septembre 2018. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. 13 pays participent du 30 août au 12 septembre aux Manoeuvres Navales Militaires Unitas 2018. Cette année, leur siège est Carthagène et le pays hôte, la Colombie. Ces grandes manœuvres navales coïncident avec les récentes visites de fonctionnaires étasuniens dans la région pour parler du Venezuela et inciter à durcir les attaques diplomatiques et économiques dans le contexte du blocus financier international qui existe déjà contre le pays.

Les pays qui participent à Unitas 2018 son l'Argentine, le Brésil, le Canada, le Costa Rica, l'Equateur, le Honduras, le Mexique, le Panamá, le Royaume Uni, la République Dominicaine, les Etats-Unis et la Colombie. 

Il y aura 18 bateaux et sous-marins et des avions des nations participantes. Ces manœuvres sont organisées par la Marine des Etats-Unis avec d'autres marines latino-américaines et ont lieu dans le cadre du TIAR (Traité Inter-américain d'Assistance Réciproque).

La Colombie, pays hôte d'Unitas

Le secrétaire nord-américain à la Défense, James Mattis, a été chargé de contrôler que les manœuvres navales aient bien lieu dans les eaux de la Colombie. Récemment, il s'est rendu dans ce pays, au Brésil, en Argentine et au Chili. D'autres fonctionnaires étasuniens l'avaient précédé avec le même ordre du jour centré sur le Venezuela.

Mattis a aussi obtenu du Gouvernement colombien qu'il accepte l'envoi d'un navire hôpital sous prétexte « d'aider » les migrants vénézuéliens. Il s'agit du bateau USNS Comnfort qui peut contenir plus de 1 000 personnes et possède un héliport.

L'arrivée du bateau des Etats-Unis en Colombie a été dénoncée par le président bolivien Evo Morales comme une invasion cachée du Gouvernement de Donald Trump en Amérique Latine.

L'héliport de l'USNS Comnfort peut faire atterrir des hélicoptères de combat.

Menaces d'Unitas pour le Venezuela

Le chercheur et écrivain vénézuélien José Negrón Valera a prévenu qu'Unitas « n'est rien d'autre que la façade pour imposer de la façon la moins traumatisante possible un blocus maritime au Venezuela comme en 1902 contre le Gouvernement de l'époque de Cipriano Castro. »

Negrón a expliqué, dans un article publié par Spoutnik, que le but du blocus maritime serait d'entraver les importations d'aliments, de médicaments et d'autres biens de première nécessité, selon les mots de l'amiral Kurt W. Tidd, chef du Commandement Sud des Etats-Unis. 

Mais le but principal serait « d'empêcher le Venezuela de commercialiser son pétrole, » c'est pourquoi les manœuvres Unitas deviennent « une sérieuse menace pour la survie économique du pays bolivarien, » indique Negrón dans son article.

José Negrón Valera signale aussi que ces manœuvres sont aussi destinées à « empêcher que des forces militaires alliées du Venezuela ne s'approchent. »

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires