Breaking News

Venezuela : Des diplomates colombiens, chiliens et mexicains impliqués dans l'attentat du 4 août

27 Sep 2018
1686 fois

Caracas. Jeudi 27 septembre 2018. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. Jorge Rodríguez, le ministre du Pouvoir Populaire pour la Communication et l’Information, a révélé que dans la matinée de samedi 22 septembre, 3 personnes impliquées dans la tentative d'assassinat du Président ont été arrêtées. Il a montré une vidéo de l'arrestation du terroriste alias ‘Morfeo’ et de madame Expósito Carrillo.

Le Venezuela tient à la disposition des Chancelleries de la Colombie, du Chili et du Mexique toutes les preuves et tous les témoignages révélés ce dimanche à propos de l'attentat du 4 août contre le Président de la République, Nicolás Maduro, a assuré le ministre du Pouvoir Populaire pour la Communication et l’Information, Jorge Rodríguez, lors d’une conférence de presse qu'il a donnée au Palais de Miraflores.

« Nous sommes prêts à présenter aux chancelleries de la Colombie, du Chili et du Mexique tous les aveux, toutes les preuves et tous les témoignages des personnes arrêtées impliquées dans la tentative d'assassinat survenue à Caracas le 4 août pour que toutes ces chancelleries se démarquent, le moins qu'elles puissent faire, c'est de se démarquer, même si à ce niveau, elles n'ont pas condamné la tentative d'assassinat du Président, » a déclaré Rodríguez.

Il a précisé que ces situations anormales et illégales concernant des diplomates accrédités au Venezuela n'ont été dénoncées ni par le gouvernement ni par un fonctionnaire mais que c'est Henryberth Rivas Vivas, alias “Morfeo” qui, dans ses aveux spontanés et dans ses témoignages, a donné des détails à ce sujet.

Le ministre Rodríguez s'est dit déçu par les « simagrées » de ces chancelleries : « Nous, nous attendions seulement et nous l’attendons toujours, que les chancelleries, après le saut en avant, les simagrées et les cris disent simplement qu'elles vont enquêter (…) A ce niveau, elles n'ont même pas condamné la tentative d'assassinat du Président. »

Il a insisté sur le fait que face aux « simagrées, aux cris, aux épithètes et aux adjectifs » de la chancellerie du Chili, il y a des faits qui doivent être élucidés et éclaircis.

« Le Gouvernement du Venezuela ne fait aucune de ces affirmations, le Gouvernement du Venezuela, ce qu'il demande, c'est qu'ils enquêtent et qu'ils éclaircissent, ce qui est logique. S'il arrivait qu'une personne qui a commis un délit ou qu'une personne accusée d'un délit désigne une ambassade du Venezuela à l'étranger, rapidement, notre réponse serait : nous allons enquêter immédiatement. »

Rodríguez a souligné qu'avec la Colombie, la situation est plus compliquée étant donné que tous les auteurs matériels de l'attentat ont signalé qu'ils ont été entraînés dans une ville du Nord de Santander. 

« Ce sont des faits vérifiables, ce sont des aveux très graves qui ont été faits et qui impliquent des diplomates (…) s'il n'y a pas une enquête sérieuse et profonde, alors, ceux qui perpètrent des actes terroristes ou des violences contre le Venezuela peuvent garder à l'esprit qu'ils peuvent être protégés par certaines de ces ambassades et nous, nous savons que c'est absolument incompatible avec le Droit International et avec les relations diplomatiques de paix entre les peuples de notre continent et entre les peuples du monde. »

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires