Breaking News

Stockholm. Droits de l'Homme : Le monde s'arme de nouveau

15 Déc 2018
1544 fois

Caracas. Samedi 15 décembre 2018. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. Droits de l'Homme : Le monde s'arme de nouveau. Selon l'Institut International d'Études pour la paix, au cours de 2017, le commerce de ces engins a atteint le chiffre astronomique de 350 milliards 553 millions d'euros, une somme plus que suffisante pour résoudre les principaux problèmes des secteurs les plus défavorisés.

Le rapport inclut les 100 entreprises qui fabriquent des armes , des équipements de transport aérien, terrestre et maritime , de communication, de repérage et d'autres destinés à celle qui semble être l'activité la plus récurrente de notre espèce depuis l'aube de l'histoire, comme cela est le cas de la guerre.

Le SIPRI signale que lorsque l'on compare les données actuelles avec celles enregistrées en 2002, c'est-à-dire, cela fait 15 ans à peine, l'on constate que les dépenses en armements ont augmenté de 44%, ce qui signifie qu'en plein 21e siècle , nous vivons l'une des époques les plus violentes depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale.

Il faut signaler que cette donnée, qui est en soit horrifiante, est incomplète car elle n'inclut pas les statistiques de la République Populaire de Chine, le pays le plus peuplé actuellement, qui a une importante industrie militaire.

L'Institut avait publié il y a quelques mois un autre document dans lequel il signalait que bien que l'on ait assisté à une légère réduction du nombre de bombes atomiques, les principales puissances ont dépensé de grandes sommes dans la modernisation de leurs ogives nucléaires et des systèmes de lancement et de défense.

Au début de cette année, les 9 pays dotés d'armes nucléaires -les États-Unis, la Russie, le Royaume Uni, la France, la Chine, l'Inde, le Pakistan, Israël et la Corée du Nord- avaient quelque 14 mille 465 armes de ce type contre 14 mille 935 l'année dernière.

Ce n'est pas une grande consolation si l'on prend en considération le fait que l'explosion de seulement 10% d'entre elles ferait disparaître la vie sur la planète où même la destruction de cette dernière.

Le fait que tout cela arrive au moment où 821 millions de personnes souffrent de la faim et 50 millions d'enfants ont des troubles dans leur croissance qui leur laisseront des séquelles et que 750 millions vivent dans des conditions de pauvreté, nous donne une idée du fait que l'humanité n'as pas tiré des leçons et qu'elle est loin encore d'atteindre les objectifs fixés cela fait 70 ans.

Tout semble indiquer qu'il sera impossible d'atteindre l'objectif d'éradiquer la faim et la pauvreté d'ici 2030, en seulement une douzaine d'années, mais une chose est sûre aussi : il y aura plus d'armes.

Il n'est pas de meilleur moment pour rappeler le discours remarquable prononcé par le leader historique de la Révolution Cubaine, Fidel Castro, aux Nations Unies en 1979 lorsqu'il a signalé : « Les bombes pourront tuer les affamés, les malades, les ignorants, mais elles ne peuvent pas tuer la faim, les maladies, l'ignorance. Elles ne peuvent pas non plus tuer la juste rébellion des peuples ».

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires