Breaking News

Venezuela : La Marine Nationale Bolivarienne intercepte un bateau engagé par ExxonMobil

26 Déc 2018
1749 fois

Caracas. Jeudi 27 décembre 2018. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. La Marine Nationale Bolivarienne a intercepté un bateau engagé par la compagnie pétrolière étasunienne ExxonMobil dans une zone en litige avec le Guyana que réclame Caracas.

Le bateau de prospection sismique Ramform Tethys a été intercepté samedi par la Marine vénézuélienne alors qu'il faisait des études sismiques dans une zone des eaux du bloc Stabroek pour le géant pétrolier étasunien. C'est l'un des incidents les plus sérieux enregistrés jusqu'à présent dans cette riche zone pétrolifère que le Venezuela réclame depuis longtemps comme lui appartenant.

L'entreprise norvégienne Petroleum Geo-Services (PGS) à laquelle appartient le bateau qui aide les compagnies pétrolières à chercher du pétrole a indiqué qu'après son interception, le bateau a quitté la zone en litige, selon le journal Guyana Chronicle.

 

Bard Stenberg, vice-président de PSG pour la communication, bien qu'il ait refusé de donner des détails, a affirmé que le bateau Ramform Tethys n'a pas repris ses opérations et se dirige à présent vers l'est. Il a ajouté que ce bateau avait toutes les autorisations exigées par les autorités du Guyana.

Depuis le XIX° siècle, le Venezuela réclame la souveraineté de l'Esequibo, une région du bouclier guyanais comprise entre l'ouest du fleuve Esequibo et la cime du mont Roraima, en Amérique du Sud, une position que partagent même certains des plus féroces détracteurs du président vénézuélien Nicolás Maduro.

Les tensions entre le Venezuela et le Guyana se sont exacerbées depuis qu'en 2015, la compagnie pétrolière étasunienne ExxonMobil a découvert un important gisement dans la partie maritime du territoire en litige et a fait de nouvelles découvertes. Le bloc Stabroek – en face des côtes de l'Esequibo, découvert en 2015, est considéré comme la seconde réserve la plus importante de pétrole au monde. 

A ce sujet, Maduro a dit que les forages de la compagnie étasunienne sont illégaux.

En 2013, la Marine du Venezuela avait intercepté dans cette même zone un bateau qui cherchait du pétrole loué par les États-Unis et l'avait retenu pendant plus d'une semaine avant de le libérer ainsi que ses 36 membres d'équipage.

La Chancellerie du Venezuela a émis un communiqué.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires