Breaking News

Venezuela : Les Vénézuéliens rapatriés dénoncent l'exploitation dans le travail et la xénophobie au Pérou

02 Jan 2019
1625 fois

Caracas. Mercredi 2 janvier 2019. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. Samedi, le Gouvernement vénézuélien a mis en place une nouvelle journée spéciale du Plan Retour dans la Patrie avec 6 vols en provenance de l'Equateur et du Pérou qui ont ramené dans le pays 600 Vénézuéliens.

Les témoignages de nombreux rapatriés concordent et rapportent des expériences de discrimination, d'humiliation et d'exploitation dans le travail vécues dans les pays dans lesquels ils ont émigré.

« Nous sommes allé au Pérou à cause d'une proposition de travail mais dès que j'ai commencé à travailler, j'ai été victime de mauvais traitements et d'exploitation et vraiment, j'ai renoncé à cause de l'humiliation. Mon mari et moi avons commencé à travailler près d'un parc zoologique comme commerçants non officiels, étant connus comme la famille qui vendait des arañas mais la xénophobie, la discrimination et les mauvais traitements comme des insultes, jeter notre marchandise et même nous chasser de partout parce que nous étions vénézuéliens et le peu d'argent que nous gagnions nous ont fait réfléchir et penser que c'est dans notre pays que nous allons grandir et aider à grandir, » raconte madame Iralis Sánchez, originaire de l'état de Lara.

Hermes Briceño, un autre Vénézuélien qui avait émigré au Pérou pour trouver de meilleures opportunités pour sa famille s'est trouvé dans une situation défavorable à son arrivée dans le pays.

« J'ai 2 métiers et quand je suis allé au Pérou, je croyais que je pourrai exercer l'un de ces 2 métiers mais je n'ai pas réussi à atteindre cet objectif. Je peux décrire ma recherche de travail comme une odyssée, ils te rejettent parce que tu es Vénézuélien, ce à quoi il faut ajouter les mauvais traitements et l'exploitation dans le travail, » raconte Briceño en arrivant à l'aéroport international de Maiquetía à Caracas.

A l'atterrissage, les Vénézuéliens ont été reçus par le vice-ministre de la Coopération Economique du Ministère des Frelations Extérieures Ramón Gordils, le vice-ministre pour les Caraïbes Raúl Licausi et le vice-ministre des Affaires Multilatérales Félix Plasencia.

Grâce au Plan Retour dans la Patrie mis en marche par le Gouvernement du Président Nicolás Maduro, 11 900 Vénézuéliens ont été rapatriés et à leur arrivée dans le pays, ont été incorporés au système de protection sociale du Gouvernement Bolivarien.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires