Breaking News

Venezuela : Le coup d'Etat est évident et doit être condamné par l'ONU

28 Jan 2019
1508 fois

Caracas. Lundi 28 janvier 2019. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. La manœuvre putschiste du Gouvernement des Etats-Unis présidé par Donald Trump contre le Président de la République, Nicolás Maduro, est évidente et doit être condamnée par l'Organisation des Nations Unies (ONU), a déclaré le chancelier de la République, Jorge Arreaza.

Dans son intervention au Conseil de Sécurité de l'ONU qui a eu lieu à New York, aux Etats-Unis, il a noté que le gouvernement étasunien met en place contre le Venezuela de « grossiers mécanismes d'ingérence » qui violent de façon flagrante les principes de base du Droit International.

Arreaza, qui a énuméré les ingérences militaires des Etats-Unis dans des pays souverains, a souligné que le Gouvernement des Etats-Unis « est à la tête, à l'avant-garde des manœuvres putschistes, donne des ordres à la droite vénézuélienne et aux « Gouvernements satellites » d'Amérique Latine et d'Europe.

« Ce devraient être les Etats-Unis qui devraient être évalués et soumis à l'examen permanent pour son absence constante de respect du Droit International, son ingérence et son invasion qui se trouve derrière le coup d'Etat. » Et il a évoqué le menace militaire que Donald Trump a proférée contre le Venezuela.

Il a rappelé que la situation qui existe au Venezuela a un précédent : le coup d'Etat de 2002 contre le commandant Hugo Chávez lors duquel les Etats-Unis ont joué un rôle actif bien qu'il n'ait pas été aussi évident que celui qu'il joue actuellement.

Il a remis en question le fait qu'un groupe de pays prétende « faire asseoir sur le banc des accusés » le Venezuela alors que la seule chose qu'a faite le Gouvernement vénézuélien, c'est de respecter les dispositions de la Constitution de la République Bolivarienne du Venezuela.

Le Ministre des Relations Extérieures a affirmé qu'au Venezuela, l'exécution d'un coup d'Etat n'est pas envisagée étant donné que la Force Armée Nationale Bolivarienne est engagée dans la défense de la Grande Charte.

« Ils n'ont pas pu convoquer nos militaires à renverser le Président de la République, Nicolás Maduro et ils ne pourront pas. »

L'auto-proclamation, une pièce clef du coup d'Etat 

A propos de l'auto-proclamation du député de l'Assemblée Nationale (AN) dans l'illégalité, Juan Guaidó comme « président par interim, » Arreaza a affirmé que c'était « la pièce qui manquait à la stratégie du coup d'Etat. »

Il a qualifié « d'incroyable » le fait que quelques minutes après que Donald Trump ait annoncé qu'il reconnaissait l'acte anticonstitutionnel et nul et non avenu de Guaidó, des Gouvernements soumis aient réagi. Cette situation a mis en évidence le fait qu'ils « n'attendaient que l'ordre pour répondre. »

Qu'est-ce que c'est, ça ? S'auto-proclamer et que les Gouvernements du monde le reconnaissent ? » a-t-il demandé et il a ajouté : « C'est trop évident, trop clair, ce coup d'Etat est cousu de fil blanc. »

« Puisse-t-il » y avoir une convocation pout évaluer et sanctionner ceux qui sont derrière cette tentative de coup d'Etat, a-t-il souhaité.

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires