Breaking News

Martinique. 1 mai 2020, nos droits ne sont pas confinés !

02 Mai 2020
734 fois

Fort-de-France. Samedi 2 mai 2020. CCN. Fidèle à sa tradition d’appartenance au mouvement social, l’UFM participe aux manifestations du 1° mai. C’est l’occasion, parmi celles et ceux qui luttent pour les droits, de mettre l’accent sur les conditions de travail et de vie des femmes travailleuses.

Ce 1° mai 2020 se passe, en raison de l’actualité de la crise sanitaire, dans un contexte particulier qui empêche toute manifestation de rue.
Mais ce n’est pas pour autant que nous resterons silencieuses !

Non, nos droits ne seront pas confinés ! Notre parole ne sera pas confinée !

Les femmes, les travailleuses, les plus précaires sont encore en première ligne pendant cette crise sanitaire.

Si toutes et tous sont visé-es par le même virus, la situation particulièrement difficile que nous vivons met en lumière, s’il en était encore besoin, les différences de genre et de classe dans sa gestion à tous les niveaux.

  • Dans la santé et l’aide aux personnes fragiles : personnels soignants des établissements de santé et de personnes âgées, et à domicile sont majoritairement féminins : elles ont travaillé et assuré la survie des personnes les plus dépendantes, malgré le manque de matériel de protection.

  • Dans les activités et commerces de première nécessité : caissières de supermarchés, employées des petites épiceries, du commerce alimentaire, du nettoyage, ouvrier·es agricoles

  • Elles ont assuré, en même temps que leur travail ou le télétravail, les contraintes familiales accrues : travail des enfants, ménage, courses, repas, responsabilité des ainé·es

  • Elles sont plus exposées aux violences conjugales, dans cet enfermement permanent en face à face qui favorise la montée d’agressivité
  • Elles ont dû assumer l’augmentation des dépenses (pas de cantine, recours aux épiceries plus chères parce que pas de transport collectif)

Pour beaucoup, elles sont en situation de précarité : contractuelles, CDD, intérimaires, temps partiels, bas salaires. Les femmes sont aussi plus nombreuses parmi les personnes âgées seules et à revenus faibles. 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires