Breaking News

Guadeloupe. Coronavirus rivé

13 Mar 2020
1884 fois

Pointe-à-Pitre. Vendredi 13 mars 2020. CCN. Travailleurs, Peuple de Guadeloupe. Comme il fallait s‘y attendre, la Guadeloupe, territoire insulaire et archipélagique est également touchée par la pandémie du Coronavirus. Pour autant, les autorités sanitaires de Guadeloupe, l’Etat et la classe politique semblent ne pas s’en inquiéter outre mesure et s’en remettent, béatement, aux recommandations dictées depuis Paris, et qui ne tiennent aucunement compte de nos réalités.

Jugez-en vous-mêmes. Aujourd’hui :

  • Seul le CHU est classé comme établissement de santé de référence pour le test de dépistage du COVID 19. Le CHBT n’est pas mobilisé.

  • Seul le CHU devrait gérer l’accueil des cas suspects ;

  • Ainsi, seule la population dite sensible de la région pontoise (immunodéficitaire, malades chroniques) disposerait d’un accueil approprié ;

  • Le CHU bénéficierait d’équipements dédiés pour la protection individuelle de ses agents ;

  • Mais aucun dispositif confirmé pour la garde ou la prise en charge des enfants de moins de 16 ans du fait de la fermeture des établissements scolaires à compter de Lundi 16 mars.

Et pendant ce temps, la campagne électorale et les élections, lieux de rencontre, sont maintenues alors que les compétitions sportives sont annulées. AY KONPRANN !

La connaissance de notre situation sanitaire, marquée par une prévalence exceptionnelle en matière de maladies métaboliques ( insuffisance rénale chronique, maladies cardiovasculaires, insuffisance respiratoire, maladies associées à l’âge), nous pousse à dire qu’il serait certainement plus responsable de ne pas se contenter de s ‘agenouiller ou de se coller bêtement aux seules directives parisiennes mais de mobiliser un dispositif particulier, authentique et plus conforme à notre état sanitaire, à notre environnement archipélagique ouvert à tout vent, à toute circulation de personnes et sans contrôle approprié.

Sinon, nous revivrons en pire :

  • les conséquences des errements des autorités de santé de Guadeloupe, de l’Etat et de la classe politique liées à la crise sanitaire exceptionnelle consécutive à l’incendie du CHU de 2017 ;

  • L’inconséquence des autorités de santé de Guadeloupe, de l’Etat et de la classe politique face aux épidémies récurrentes de dengue, de bronchiolite de Zika, de chikungunya ;

  • Le laxisme des autorités de santé de Guadeloupe, de l’Etat et de la classe politique face à l’empoisonnement au chlordécone ;

Certains n’hésitant pas à nous désigner comme responsables des affections qui nous touchent du fait de nos « mauvaises vies ».

Travailleurs, Peuple de Guadeloupe, TANSYON, nous sommes au début d’une catastrophe sanitaire compte tenu notamment de l’exiguïté de notre territoire, de nos mès é labitid en matière de convivialité familiale, de voisinage....

En conséquence, l‘UGTG :

- Exhorte tous les travailleurs et le Peuple de Guadeloupe à prendre toutes les dispositions, toutes les précautions pour préserver leur santé, celle de leur famille et de tous ceux qui habitent dans notre beau pays. Fo nou rété gaya é kontinyé jété zyé si gran moun an nou é sa ki malad

- Invite l’ensemble des travailleurs à utiliser leur droit de retrait dès lors qu’ils estiment être dans une situation grave pouvant porter atteinte à leur intégrité.

- Exige de l‘État, des autorités de santé de Guadeloupe et de la classe politique :

- Le déclenchement d‘un dispositif particulier d’information, de prévention et de traitement face aux risques liés à l’épidémie de COVID 19, à destination de la population, des professionnels de santé, des structures hospitalières et de ville ;

- L‘activation des deux structures hospitalières de référence, le CHU et le CHBT ;

- La prise en compte particulière des populations à risques (personnes âgées, personnes isolées, personnes handicapées, personnes immunodéficitaires, femmes enceintes, personnes en âge de procréer, ....) ;

- La mise en œuvre d’un véritable contrôle sanitaire aux portes de la Guadeloupe ;

 

-  L‘arrêt de la campagne électorale à l’instar des compétitions sportives ;

 

-  La mise à disposition de tous les outils, équipements et matériels nécessaires, dans toutes les entreprises et établissements publics (eau, savon, gel hydro alcoolique, serviettes jetables, ....) ;

 

-  La mise en œuvre de mesures sociales d’accompagnement pour les victimes du COVID 19 et leurs familles ;

 

-  La protection des salariés, le maintien de l’emploi, le respect des droits à congés, le maintien des salaires notamment en cas d’activités partielles ;

Appelle le personnel des services de santé public et privé à répondre favorablement aux sollicitations de la chaîne de santé publique tout en exigeant toutes les mesures de protection à leur endroit autant qu’à l’endroit des usagers mais aussi de leurs familles.

TOUS CONCERNÉS, TOUS SOLIDAIRES, TOUS VÉYATIF.

GWADLOUP SÉ TAN NOU ! JÒDI É DÈMEN. TRAVAYÈ, PÈP GWADLOUP, GAYA !!

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires