Breaking News

Guadeloupe. Coronavirus: Point de situation au 18 mars 2020 en Guadeloupe

22 Mar 2020
724 fois

Goubeyre. Dimanche 22 mars 2020. CCN. Ce mardi 18 mars, la Guadeloupe totalise 33 cas confirmés de COVID-19. Le seuil épidémique de 40 cas n’est pas encore franchi. Les efforts de confinement sont donc primordiaux.

L’état de santé d’un des patients hospitalisé en réanimation ne nécessite plus d’être dans ce service. Il a été transféré dans le service des maladies infectieuses.

À ce jour, 4 patients sont hospitalisés au CHU : 3 au service des maladies infectieuses et tropicales du CHU et 1 en réanimation.

L’enquête conduite par l’ARS et Santé publique France se poursuit pour identifier les parcours des personnes confirmées COVID-19. Les personnes contacts sont appelées au téléphone par l’équipe dédiée de l’ARS pour les informer, leur indiquer la conduite à tenir (maintien en isolement + surveillance de leur état de santé), et leur préciser les modalités de prise en charge en cas d’apparition de symptômes.

La stratégie de dépistage et de prise en charge des patients en Guadeloupe découle des recommandations nationales. Compte tenu de la circulation du virus en Guadeloupe, la proposition de dépistage des patients présentant des signes de COVID-19 est en cours d’adaptation. Cette stratégie sera diffusée en détails en suivant. Les grands principes sont les suivants :

-  Dépistage systématique des personnes hospitalisées

-  Dépistage des personnes à risque suite à une évaluation médicale

-  Dépistage des professionnels indispensables à la continuité de service pour la population guadeloupéenne.

-  Dépistage par des médecins sentinelles de personnes présentant des signes en ville afin d’évaluer la cinétique de l’épidémie dans la population

Le dépistage systématique pour la population entière n’apporterait pas de bénéfice pour les personnes qui ont des formes bénignes et mettrait en difficulté par un afflux massif d’examens le laboratoire provoquant potentiellement des retards de prise en charge pour les cas sévères.
Il faut comprendre que nous sommes passés d’une stratégie d’identification de l’entrée du virus sur notre territoire à une stratégie d’identification des cas les plus sévères.

Précisions sur la chloroquine

Des informations sont diffusées dans la presse indiquant que la chloroquine pourrait être utilisée dans le traitement du COVID-19. La communauté scientifique et médicale n’est pas dans une logique d’économie et de rationalisation. Elle recherche simplement l’efficacité en l’état actuel de nos connaissances. Il n’est pas envisagé et question d’utiliser la chloroquine sans une démarche scientifique approuvée.

Ce médicament a des effets secondaires et des contre-indications qu’il ne faut pas négliger. Il faut toujours dans un traitement en mesurer le bénéfice et le risque.

Numéro vert gratuit 0 800 130 000

accessible 24h/24 et 7 jours/7

www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires