Breaking News

Guadeloupe. Voyage dans les coulisses du Mémorial Act : saison 2

30 Jan 2015
12232 fois

Basse-Terre-Capitale. Vendredi 30 janvier 2015. CCN. Résumé des épisodes précédents. Dans un premier article publié par CCN il y a de cela 15 jours, nous révélions avec une certaine distance, quelques problèmes auxquels la Direction Générale du Mémorial Act (MACT) pourrait être un jour ou l’autre confronté …

Cet article de CCN a beaucoup circulé et suscité un nombre impressionnant de commentaires in et « off ». La Présidence de Région, passablement emmerdée par cette affaire qui tombe mal, a aussitôt, nous dit on, exigé une « enquête interne » ou quelque chose qui s’apparente à un audit. Car à la vue de ce que nous savons et ce qui se fait, dans les coulisses de ce MACT, un peu de transparence pourrait sans aucun doute être une excellente chose. Ainsi donc, CCN, publie pour l’instant, deux courriers qui sont très révélateurs de l’ambiance délétère au sein du MACT. La 1ere de ces deux lettres, est signée d’un certain D.M. Il s’interroge avec raison, sur le bien fondé de la 2ème lettre émanant des employés de la SEM qui eux font une totale allégeance à leur directeur général. (NB. C’est volontairement que CCN a décidé de ne garder que les initiales des protagonistes).


La 1ére lettre

Vendredi 15 janvier 2015, CCN Guadeloupe publiait un article intitulé "les coulisses du Mémorial ACTe", article qui s'avèrerait aujourd'hui être le premier volet d'une enquête sur les dessous de la SEM patrimoniale tant il a suscite des commentaires sur le fonctionnement de cette Société d'Économie Mixte et de son Directeur Général.

N’étant pas un homme politique, n'ayant même pas une ambition politique à court ou à moyen terme comme certains, étant simplement contre les injustices et la médiocrité croyant en la justice (même celle de l'homme), n'ayant pas froid aux yeux, ni peur des méthodes intimidantes et tellement absurdes de certains hommes aimant s’ entendre appeler "hommes de pouvoir" ou "hommes au pouvoir", Nous livrons aux lecteurs de CCN - seul média ayant un courage affiché quand tous se vantent à cet instant même de défendre une certaine liberté d'expression- une lettre de témoignage qui espérons le permettra d'élever le débat sinon simplement de commencer à susciter une certaine réflexion sur le fonctionnement en interne de cette SEM.

Le 09 janvier 2015, le personnel de cette même SEM patrimoniale, rédige "en connaissance de cause et sans aucune forme de pression dit-on" une lettre de témoignage adressée au Président du Conseil Régional de la Guadeloupe.

 Des questions se posent :

  1. Pourquoi le personnel de la SEM a-t-il eu besoin de rédiger un témoignage aussi poignant si tout se passe bien et surtout normalement ?
  2. Pourquoi le personnel a-t-il besoin de préciser qu'il ne subit aucune forme de pression ou de harcèlement de la part de son directeur général quand dans le même temps des plaintes pour harcèlement sont portées à son encontre ?
  3. Pourquoi le personnel a-t-il besoin de faire la distinction entre le personnel féminin et celui qui ne l'est pas ?
  4. Est-il si nécessaire de préciser cette discrimination au sein d'une entreprise de nos jours ?
  5. Pourquoi l’adresser au Président de Région ?
  6. Pourquoi le personnel a-t-il besoin d'insister autant sur les rapports avec son directeur général qu'il nomme 3 fois dans un courrier de quelques lignes comme pour se convaincre ou mieux tenter de convaincre le destinataire de cette lettre ?
  7. Pourquoi ce même personnel ne s'adresse t-il même pas à sa hiérarchie directe, la présidente de la SEM, comme s'il y avait urgence plus haut et plus loin ?
  8. Pourquoi tout ce RAMDAM si tout est rose aux pays des bisounours comme on veut nous le faire croire
    Pourquoi ?
  9. Aux lecteurs : vous sentez vous le besoin de rédiger un tel courrier le matin à votre bureau si tout se déroule normalement dans votre entreprise ? Si vous n'êtes pas harcelés ? Menacés ?

Au risque de se répéter, n'ayons pas froid aux yeux, ne nous cachons pas derrière des pseudo, croyons en la justice, en la dignité de l’homme à s'élever face aux menaces, aux basses manipulations, aux idées reçues, méprisons l'injustice, la méchanceté et la bassesse de l'homme.

DM.

 

La 2ème lettre dite de "Témoignage"

Monsieur LUREL Victorin
Président du Conseil Régional de Guadeloupe
CONSEIL RÉGIONAL DE GUADELOUPE
Rue Paul Lacave-Petit-Paris
97109 BASSE-TERRE

Abymes, le 09 Janvier 2015

Courrier AR
Objet : Situation de travail des employés à la SEM Patrimoniale région Guadeloupe

 

Monsieur le Président,

L'équipe de la SEM Patrimoniale (Mlle LJ., Mlle SM., Mlle JA., Mlle SJ., Mlle AJ., M. BA, M. CJF.), souhaitons vous faire part de nos conditions de travail, au quotidien avec notre Directeur Général M FISCHER Jean-Paul.

Nous tenons à souligner que nous avons des relations professionnelles parfaitement cordiales avec notre Directeur Général. Nous insistons sur le fait que, à ce jour, aucun membre de notre équipe n'a eu à se plaindre de son comportement.

L'équipe Féminine de la SEM Patrimoniale, tient également à préciser qu'elle n'a jamais subi aucune forme de pression ou de harcèlement d'aucune sorte de la part de M. FISCHER Jean-Paul.

En conséquence, nous renouvelons notre confiance et notre volonté de poursuivre notre collaboration avec notre Directeur Général M. FISCHER Jean-Paul.

Nous précisons que ce témoignage a été initié et rédigé par l'ensemble de notre équipe en connaissance de cause et sans aucune forme de pression de la part d'autrui.

Nous vous remercions, Monsieur le Président, pour l'attention que vous porterez à ce témoignage et vous prions d'agréer nos respectueuses salutations.


Cordialement,

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires