Imprimer cette page

Guadeloupe. La Région Guadeloupe présente le projet de programmation pluriannuelle de l’énergie révisée de Guadeloupe avec la Préfecture

07 Mai 2019
1055 fois

Basse-Terre-Capitale. Mercredi 7 mai 2019. CCN. Suite à l’adoption de la première programmation pluriannuelle de l’énergie de Guadeloupe le 21 avril 2017, l’Etat et la Région Guadeloupe ont lancé le jeudi 12 avril 2018, à l’hémicycle de l’hôtel de Région, la révision de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) de la Guadeloupe.

Cette réunion de lancement avec l’ensemble des acteurs de l’énergie, sous la co-présidence du préfet de Région et du président du Conseil régional, s’inscrit dans la continuité de co-construction voulue pour l’élaboration des documents stratégiques du territoire.

La PPE de Guadeloupe, document cadre de la politique énergétique locale a été introduite en 2015 par la Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte du 17 août 2015. Elle fixe les objectifs pour parvenir à l’autonomie énergétique dans les départements d’outre-mer à l’horizon 2030.

Après plusieurs mois de concertation avec les acteurs du territoire, et des ateliers de travail ayant réunis plus d’une centaine de participants, l’Etat et la Région Guadeloupe présenteront le projet consolidé de la PPE de Guadeloupe dans sa forme modifiée le vendredi 3 mai 2019 à partir de 9h30 à l’Hôtel de Région à Basse-Terre.

La révision de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) : une nouvelle étape dans la politique énergétique régionale.
L’élaboration de la première PPE 2016-2023 avait mis en évidence les nombreuses questions qu’il reste à aborder pour garantir l’indispensable transition énergétique du territoire. Dès 2016, l’Etat, la Région Guadeloupe et leurs partenaires ont engagé des actions destinées à lever les freins identifiés. Parmi les sujets sur lesquels la révision 2018 portera une attention particulière, la question de la transition énergétique du secteur des transports et de la mobilité constitue une priorité absolue. Dans le même temps et dans un contexte global de stabilisation de la demande énergétique à long terme (en particulier électrique), le rythme de développement des énergies renouvelables (EnR), leur niveau de contribution au mix énergétique final, en particulier dans la production d’électricité, seront abordés avec la plus grande attention.

Enfin, la préoccupation constante lors de la révision la PPE, qui porte désormais sur la période 2018- 2028 reste, comme cela a déjà été le cas lors de l’exercice précédent, d’assurer un accès pérenne à toutes les formes d’énergie, à coûts maîtrisés, de moindre impact environnemental et de qualité à l’ensemble des guadeloupéennes et guadeloupéens.

La PPE, le document cadre de la politique énergétique

La Loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, fixe les objectifs, trace le cadre et met en place les outils nécessaires à la construction par toutes les forces vives de la nation – citoyens, entreprises, territoires, pouvoirs publics – d’un nouveau modèle énergétique français plus diversifié, plus équilibré, plus sûr et plus participatif. Il vise à engager le pays tout entier dans la voie d’une croissance verte créatrice de richesses, d’emplois durables et de progrès.

Elément fondateur de la transition énergétique, la programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) est destinée à préciser les objectifs de politique énergétique, identifier les enjeux et les risques dans ce domaine, et orienter les travaux des acteurs publics.
Si le territoire continental de la France est couvert par une PPE unique, les zones non interconnectées (ZNI) qui désignent les îles françaises d’Outre-mer et la Corse, ainsi que la Guyane, dont l’éloignement géographique empêche ou limite une connexion au réseau électrique continental, font l’objet d’une PPE spécifique à chacune d’entre elles.

L’article 203 de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte précise que « La Corse, la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique, Mayotte, La Réunion et Saint-Pierre-et-Miquelon font chacun l’objet d’une programmation pluriannuelle de l’énergie distincte ». Dans ces collectivités, la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte prévoit que le président de la collectivité et le représentant de l’Etat dans la région élaborent conjointement les PPE.

Le décret n°2017-570 approuvant la première PPE de Guadeloupe, couvrant la période 2016-2023, a été adopté le mercredi 19 avril 2017 et publié au journal Officiel de la république n°94 du 21 avril 2017. Conformément à la proposition émise par la Ministre Ségolène ROYAL, cette première version de la PPE traite principalement de l’énergie électrique, en prévoyant une révision régulière du document.

 

CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Dernier de CCN