Breaking News

Guadeloupe. Programme 2018 en milieu carcéral : Synthèse au 4 février 2019

07 Mai 2019
1186 fois

Basse-Terre-Capitale. Mercredi 7 mai 2019. CCN. Aux termes de la loi n° 2014-288 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale, la formation professionnelle des personnes sous-main de justice relève d’une compétence pleine et entière de la Région.

La collectivité régionale a donc confié à l’Etablissement Public Administratif Guadeloupe Formation la mise en œuvre des formations en milieu carcéral sur le site de Basse-Terre et de Baie-Mahault.
Les premières actions du programme de formations ont débuté en décembre 2016 et se sont poursuivies pendant l’année 2017 et l’année 2018.

Rappel des chiffres de 2017

CENTRE PENITENTIAIRE DE BAIE-MAHAULT : 53 stagiaires formés.

• Initiation informatique 140 heures : 11 stagiaires
• Remise à niveau avec code de la route 400 heures : 14 stagiaires • Pré-qualification hygiène et propreté 605 heures : 13 stagiaires
• Pré-qualification ouvrier du paysage 605 heures : 15 stagiaires

Prévisionnel heures à réaliser : 18710 heures

Heures réalisées : 11850,35 heures Taux de réalisation de : 63,34%

CENTRE PENITENTIAIRE DE BASSE-TERRE : 53 stagiaires formés

• Remise à niveau avec code de la route 400 heures : 10 stagiaires • Pré-qualification hygiène et propreté 605 heures : 10 stagiaires
• Pré-qualification peintre en bâtiment 605 heures : 11 stagiaires
• Préparation BAC/DAEU/CAP parcours individualisé : 22 stagiaires

Prévisionnel heures à réaliser : 16100 heures

Heures réalisées : 14221 heures Taux de réalisation de : 88,33%

En plus, 2160 heures réalisées dans la cadre de l’appel à projets préparation BAC /VAE /DAEU.

Pour l’année 2018, il s’agissait de mettre en œuvre 8 actions de formation réparties sur les 2 sites.

CONCLUSION

85 détenus ont reçu une formation sur les 2 sites :

• 40 détenus pour le site de Basse-Terre pour 4 parcours mis en oeuvre
• 45 détenus pour le site de Baie-Mahault pour 4 parcours mis en oeuvre

Globalement, les bénéficiaires sont satisfaits des parcours proposés.

En moyenne, 63% des détenus accueillis n’ont pas de qualification.

CONSTAT : Une offre globalement insuffisante tant du point de vue qualitatif que quantitatif. Une offre qui doit être centrée sur :

  • L’apprentissage des métiers manuels (bâtiment, espaces verts, logistique, restauration, électricité, plomberie, carrelage, entretien et hygiène des bâtiment, peinture et maçonnerie ...etc) et les usages du numérique.

  • La notion de continuité de parcours qui doit devenir le pilier d’un système de formation agile et efficace : construction de parcours modulaires et développement de la formation en situation de travail.

  • L’attractivité de la formation en milieu carcéral grâce à une lutte déterminée contre les obstacles matériels qui entravent son développement : campus virtuel, tablettes numériques,

    4 sessions de formation devraient débuter au premier trimestre 2019 dans le cadre de marché en appel d’offre :

    • Pré-qualification agent d’entretien du bâtiment sur les 2 sites
    • Découverte des métiers pour les femmes détenus site de Baie-Mahault • Préparation au diplôme site de la maison d’arrêt de Basse-Terre

    Les efforts en matière de formation professionnelle doivent être concentrés sur le développement de la qualification en milieu carcéral.

    Toutefois, la mise en œuvre de parcours certifiants nécessite des supports d’application adaptés, du matériel et de la matière d’œuvre.

    Une réflexion globale doit être portée sur l’aménagement et le financement de plateaux techniques.

 

PROGRAMMATION 2018 EN MILIEU CARCÉRAL - SYNTHÈSE AU 4 FÉVRIER 2019 D’autres possibilités de formation déjà identifiées en 2017 seraient à prévoir :

  • Titre professionnel fabricant de vêtements sur mesure : investissement en matériel de couture.

  • Certificat de compétences professionnelles du titre professionnel agent d’entretien du bâtiment
    (CCP4 : réaliser les travaux courants d’entretien et de finition à l’intérieur d’un bâtiment). Ce CCP permettrait aux détenus d’acquérir les compétences professionnelles pour réaliser des travaux courants de peinture et de revêtements muraux, d’effectuer les travaux courants de pose au sol de revêtements souples et d’effectuer les travaux courants de pose collée au sol et au mur de revêtements durs. Située en amont d’une qualification en hygiène et propreté cette formation permettrait de réaliser en interne la préparation des différents supports d’application.

  • Titre professionnel de carreleur

  • Formation aux métiers du commerce et de la distribution

  • Certificat de compétences professionnelles (CCP1 et CCP2) du titre professionnel infographiste metteur en page

  • Initiation dessin et conception assistés par ordinateur

  • Initiation à la maintenance en froid et climatisation

  • Initiation au métier de mécanicien réparateur de matériels agricoles et d’espaces verts option parcs et jardins

  • Titre professionnel de cuisinier ou agent de restauration : utilisation de l’espace de cuisine du milieu carcéral

  • Formation de sensibilisation à la création d’entreprise pour préparer les détenus à la sortie et faciliter leur insertion professionnelle

  • Formation d’initiation au métier de peintre nautique

  • Formation d’initiation à l’aménagement paysager

  • Formation en langues étrangères

  • Formation de lutte contre l’illettrisme

  • Préparation au CAP BAC DAEU VAE

    Globalement, il serait intéressant d’intégrer aux différents parcours proposés des séances sur la valorisation de l’image de soi.

    Les certifications totales ou partielles dans tous les secteurs d’activités permettraient de préparer la sortie des détenus en fin de peine.

    Le développement des formations dans le domaine du bâtiment pourrait contribuer à la rénovation des espaces en permettant aux détenus d’être acteurs de leur parcours.

CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires