Breaking News

Haiti. Lancement de la 5e édition de Festi Graffiti « Génération Street Art : Se mobiliser pour le climat »

12 Déc 2020
2549 fois

Port-au-Prince. Samedi 12 décembre 2020. CCN. ​L'Ambassade du Canada en Haïti en collaboration avec le Collectif Pour la Promotion des Arts Urbains et de l’Art Contemporain (CPAUAC) a lancé le jeudi 3 décembre 2020 à l'Université Quisqueya la 5e édition du Festival International de Port-au-Prince « Festi Graffiti » qui se déroule, du 3 au 13 décembre 2020, à Port-au-Prince, sur le thème : « Génération Street Art : Se mobiliser pour le climat ».

Cette année, le festival mobilise des jeunes artistes haïtiens et internationaux dans le cadre d'une série d'activités dont l’objectif est de sensibiliser la population haïtienne et les décideurs publics sur la lutte contre les changements climatiques à travers les arts de la rue.
« L’art est un médium d’expression et un outil d’éducation qui sensibilise et encourage l’action contre les changements climatiques. L’engagement des jeunes artistes haïtiens et internationaux, incluant la montréalaise Ma'liCiouZ, sont l’âme de ce festival », a déclaré l’Ambassadeur du Canada en Haïti, Stuart Savage.

De nombreux graffitis à Port-au-Prince renforcent des stéréotypes socio-économiques, des préjugés et d’autres normes sociales négatives sur la société haïtienne. Le recours à l'art urbain comme forme de mobilisation collective et citoyenne est une alternative porteuse pour sensibiliser le public sur l’importance d’adopter une approche éco-responsable incluant une meilleure gestion des déchets et la protection de la biodiversité. La mise à contribution des acteurs municipaux et des groupes communautaires permettra également de renforcer l'inclusion sociale tout en contribuant à la revitalisation des quartiers.

Une attention particulière, entre autres, sera portée sur la lutte contre les changements climatiques en temps de crise sanitaire mondiale. « Le covid-19, les confinements incessants ainsi que les troubles socio-économiques et politiques ont limité nos déplacements et nos rapports de proximité avec les autres. Outre cela, s’ajoute, le changement climatique et la dégradation de nos environnements immédiats qui continuent à fragiliser nos espaces de vie et nos lieux de loisirs. Conscient que l’ art doit s’ engager au développement durable, le festival veut mettre en lumière cette année les dangers environnementaux et climatiques présents sur le territoire haïtien et ses impacts sur notre vie, nos rapports sociaux et nos déplacements », soutient le directeur artistique du festival, Jean Widler Pierresaint.

Comme à l'accoutumée, Festi Graffiti favorisera aussi des échanges culturels entre divers pays dont le Pérou, la Suisse, la République Dominicaine, le Mexique, le Canada, la Belgique, la Wallonie et Haïti avec la collaboration de Sef1 (Pérou), Sun Nesu (Mexique), Dovente (République Dominicaine), Soaz (Belgique), Maliciouz (Canada) et une dizaine d’artistes haïtiens. Ensemble, ils réaliseront des fresques urbaines dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince. Entre visites guidées, réalisation de fresques urbaines, ateliers, conférences et formations, Festi Graffiti s'annonce extraordinaire. Bienvenue à tous !

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires