Breaking News

Venezuela : Le blocus, principale cause de l’abstention

11 Déc 2020 Michele de Mello, Martha Raquel et Zoe PC
1396 fois

Caracas. Vendredi 11 Décembre 2020. CCN/Bolivarinfos/Françoise. Les résultats des élections législatives au Venezuela ne sont pas encore définitifs mais sur 98% des bulletins dépouillés, les chiffres sont surprenants à cause de la forte abstention. Il y a eu 6 200 000 votants sur un corps électoral de 20 700 000 électeurs, ce qui équivaut à 31% de participation. Ce taux d’abstention n’est dépassé que par celui des élections législatives de 2005 où il y avait eu un taux de de 25%. En 2010, il avait atteint 65%, en 2015 et 73%  en 2015.

Pour l’activiste du mouvement Pobladores de Venezuela qui représente aussi  Alba Mouvements, Hernán Vargas, le principal motif de ce faible taux de participation est le blocus économique imposé par les Etats-Unis et l’Union européenne.

« L’abstention est un effet du blocus parce qu’indubitablement, il a eu un résultat en termes de détérioration matérielle dans le pays. La politique de blocus est conçue pour provoquer une émeute, un soulèvement, pour générer une rupture de l’ordre dans le pays qui conduise à une éjection du pouvoir : ce chavisme est tombé à cause d’une émeute interne mais cela n’est pas arrivé, au contraire. »

Les observateurs internationaux qui ont suivi la journée d’élections sont tous d’accord sur le fait que la pénurie de combustible, la perte de pouvoir d’achat des Vénézuéliens affectent les conditions nécessaires pour aller voter.

« Quand nous parlions hier avec les gens, des femmes avec lesquelles j’ai parlé, évidemment des travailleuses pauvres, m’ont dit qu’elles étaient fatiguées de la crise économique dans le pays.  Et comme c’est normal à beaucoup d’endroits, les gens rendent responsables ceux qui sont au pouvoir, » commente Gloria La Riva, membre de la délégation du parti étasunien Socialisme et Libération. 

« C’est un effet des sanctions, le but du blocus étasunien. Faire tellement  souffrir le peuple qu’il ne le supporte plus.  Mais la victoire du PSUV et de la coalition dont il fait partie est un outil très important pour récupérer l’Assemblée Nationale et pouvoir faire un pas de plus dans la stratégie de la loi anti-blocus, » déclare La Riva.

En plus des mauvaises conditions produites par la crise économique qui a réduit de   99% les revenus du pays pendant ces 5 dernières années, la pandémie de coronavirus décourage aussi d’aller voter.

Selon les données du Conseil National Electoral (CNE), le Grand Pôle Patriotique, le bulletin du parti au pouvoir, a obtenu 4 200 000 voix, ce qui représente 68,4% des votes jusqu’à présent. L’alliance Démocratique, l’opposition la plus importante, est seconde avec 1 000 000 de voix, ce qui représente 17,52% des voix.

De sorte que le Parti Socialiste Uni du Venezuela (PSUV) retrouve la majorité au Parlement après 5 ans de contrôle de l’opposition.

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires