Partagez sur

Partagez sur

Actualité en Guadeloupe, Martinique, Guyane et dans la Caraïbe !

Martinique. L’arrestation de Hervé Pinto provoque des incidents

Martinique. L’arrestation de Hervé PInto provoque des incidents

Martinique. L’arrestation de Hervé PInto provoque des incidents

4/5

Fort-de-France. Dimanche 10 mars 2024. CCN. La situation s’est brutalement aggravée ce dimanche à Fort-de-France. Le militant Hervé Pinto, président du Kolektif Jistis Matinik (KJM) qui avait a été brutalement interpellé mercredi dernier par les forces de l’ordre a été une nouvelle fois arrêté et incarcéré sur décision du procureur

 

En fait Hervé Pinto est devenu la cible de la police et du pouvoir judiciaire à La Martinique parce qu’il se bat pour récupérer les droits fonciers des héritiers Félix GRAT. Plus d’une dizaine d’organisations Martiniquaises, (L’ASSAUPAMAR, CNCP, APAL, PALIMA, MIR, Modemas, Rezistans, PKLS, GRS, CDMT) ont immédiatement publié un CP exigeant la libération d’Hervé Pinto.

Ce dimanche plusieurs appels à la mobilisation ont été lancés sur les RS appelant à manifester devant le Palais de justice de Fort-de-France, où devait se décider du sort réservé à Pinto. La tension est vite montée, un bus, des véhicules ont même été incendiés, des affrontements se sont déroulés dans les abords du palais de justice. Hervé Pinto a tout de même été conduit à la prison de Ducos. Il lui est reproché de n’avoir respecté une décision judiciaire interdisant de se rendre sur un terrain objet du litige. Il faut noter que sur cette affaire, la classe politique traditionnelle martiniquaise est pour l’heure sans réaction.

L’affaire Pinto n’est donc pas terminée.

5 réflexions sur “Martinique. L’arrestation de Hervé Pinto provoque des incidents”

  1. mdr, “devenu la cible de la police et du pouvoir judiciaire à La Martinique parce qu’il se bat pour récupérer les droits fonciers des héritiers Félix GRAT”. Sinon le journal ne prend pas partie…. il y a pas un raccourci de dingue la ?! renseignez-vous du dossier pour de vrai. Ces ancêtres n’ont pas fait les choses comme ils devaient le faire. Il n’y a pas eu succession chez le notaire car il fallait payer et donc après 30 ans il y a annulation et quelq’un d’autre a récupéré les terrains en toute légalité. Les nouveaux propriétaires sont dans leurs droits. C’est triste pour Mr Pinto mais faire autant de bruit pour tout ça, vous allez faire fuir notre seul moyen de revenus….

    1. Mr Christian, que faites vous de la décision de justice qui annule la demande trentenaire qu il y a eu sur ce terrain ?,il faut arreter sous prétexte de trentaine, des dossiers sont montés frauduleusement par des hommes de loi sans faire les recherches sur les eventuels héritiers, simples a trouver a travers les registres si certains notaires faisaient leur travail, rien ne justifie ce spectacle lamentable qu offre ce dossier, le risque est que cela se dégrade en émeutes car trop de cas similaires en Martinique et en Guadeloupe, tous les ingrédients sont réunis ,une justice qui semble partiale, des propriétaires qui ont construits et abusés, un acharnement judiciaire pour l alerteur et un profond sentiment d injustice grandit dans la population, si le bon sens ne revient pas danns tout cela il peut avoir risque de deflagrations ce que beaucoup ne veulent pas , et vous ne pourrez plus vous souciez dans ce cas de vos revenus, et si vous êtes concerné dans ce dossier pensez y par 100 fois

  2. Christian tu ne dois pas du tout être au courant de ce dossier. il y a eu annulation de la prescription trentenaire, ce qui annule la possession du promoteur ainsi que toutes les ventes des parcelles de ce terrain . C est donc bien les héritiers GRAT qui en sont les propriétaires légitime descendants du dernier propriétaire légitime connue.
    La justice à déjà tranchée .

  3. Hervé PINTO par 2 jugements est dans son droit, la justice à reconnue la spoliation du terrain de sa famille, plusieurs hectares, par des malhonnêtes. Certains sur l’île font tout pour faire traîner ces décisions de justice depuis trop longtemps. Au lieu de l’emprisonner et de le traiter dans les médias ”d’activiste”, rendez lui justice en faisant appliquer les jugements comme il se doit…… Hervé Pinto en prison et les spolieurs en libertés, la proc aime jouer avec le feu ou alors, elle ne connaît pas bien les Martiniquais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ccnfirst.COM

Bienvenue sur le portail

Actualité, Événements,
Bons plans des Îles du Sud
Les acteurs du développement
de la Guadeloupe de demain.
Le festival de la
bande-dessinée et du manga .
Portail Caribéen
Média et Com