Partagez sur

Actualité en Guadeloupe, Martinique, Guyane et dans la Caraïbe !

Immigration. Les députés Afro descendants Serva et Mathiasin frappent-ils à la porte du RN ?

Ni les politiques, ni les bulletins de vote ne peuvent résoudre les problèmes de la Gwadloup !...

Immigration. Les députés Afro descendants Serva et Mathiasin frappent-ils à la porte du RN ?

4/5

Ces deux députés, en votant la honteuse loi Macron sur l’immigration, ne pouvaient en aucun cas ignorer qu’ils seraient décriés, critiqués, vilipendés par une grande partie l’opinion nationale guadeloupéenne, mais ils ont préféré prendre ce risque.

En fait, ces deux députés afro descendants prennent un peu d’avance sur l’histoire de la France. Ils anticipent sur une possible victoire aux présidentielles françaises du courant Le Peniste, Serva et Mathiasin ont donc pris le parti d’être du “bon côté” au cas où…

Il est incontestable aussi bien en France qu’en Europe, que les thèses de l’extrême droite n’ont pas cessé de progresser depuis quelques années.

Serva et Mathiasin, en votant cette loi haineuse sur l’immigration en France, pensent à leur manière à la Guadeloupe d’un point de vue électoraliste. Ils n’ont sans doute pas oublié que lors des dernières présidentielles françaises dans notre pays, c’est Marine Le Pen qui était arrivée très largement en tête. Serva et Mathiasin, à l’image de Macron en France, veulent tous deux puiser dans cet électorat lepéniste “potentiel” existant (ou réel ?) en Guadeloupe.

Ces deux députés, qui ne se disent pas macronistes, ont cependant accompagné par leur vote le projet de loi du président des Français. Quand on connaît le parcours politique de ces deux députés, leur vote actuel pourrait surprendre mais pas vraiment…Ainsi, Max Mathiasin, a été pendant sa jeunesse étudiant, militant nationaliste jusqu’à son retour en Guadeloupe. Progressivement, il a tourné le dos à ses convictions patriotiques en adhérant à la Fédération du PS en Guadeloupe, dont il a même été le secrétaire fédéral jusqu’à ce que Victorin Lurel l’ait contraint à quitter le PS. En 2017, il est élu député pour la 1ère fois et est alors proche du MODEM.

5 ans plus tard, Max Mathiasin doit faire face dans sa circonscription à R. Tolassy, le représentant officiel en Guadeloupe du RN, dont il a le plus grand mal à devancer. En votant cette loi sur l’immigration, Mathiasin a cru ainsi se ”protéger” de Tolassy. C’est donc un tout petit calcul politicien qui peut ”expliquer” la dérive extrême droitiste de Mathiasin, lequel pense déjà aux futures présidentielles (2027) et donc aux législatives.

Au sein du parlement français, il est membre du groupe Libertés Indépendantes, Outremer et Territoires (LIOT). Olivier Serva, est comme Mathiasin, un ancien socialiste et ce jusqu’en 2016.

Quand il décide de se présenter aux Législatives de 2017, il choisit le camp de Macron : La République en Marche (LREM) jusqu’ à la crise sanitaire de 2020/21. Serva est donc à cette époque un fidèle macroniste aux côtés du GUSR dont il est aussi membre.

Réélu député en 2022, Serva a déjà pris – dès la fin de sa précédente mandature – ses distances avec la macronie – dont il va jusqu’à refuser l’investiture. N’ayant pas réussi à créer comme il le souhaitait, un groupe de parlementaires issus des dernières colonies françaises, tout comme Mathiasin, il va lui aussi adhérer au sein du parlement français au groupe Libertés indépendantes Outremer et Territoires (LIOT).

Au sein de ce Liot très composite (21 membres), on y trouve des députés de la Réunion, de la Corse, de Bretagne, des ex-socialistes…mais aussi des députés de Droite. La semaine dernière, quand le vote sur la loi sur l’immigration a eu lieu, 8 Liot dont Serva et Mathiasin ont voté pour, 8 autres contre les autres se sont abstenus.

Serva a donc choisi de “soutenir” objectivement Macron. N’oublions pas que Philippe Vigier, l’actuel Ministre des dernières colonies françaises a été membre de ce groupe.

 

En fait les députés afro-descendants Serva/Mathiasin, deviennent les “zouti filé” de Darmanin, et de Bardella quand il s’agira de “rapatrier” les Afro-Caribéens (Dominicais, Dominicains, St Luciens, Haïtiens…) en situation irrégulière ou non, présents dans les colonies françaises. Faut-il rappeler que, Serva a été proche d’Ibo Simon durant sa campagne de 2017 (https://www.facebook.com/Olivier.serva.oficiel1/videos) qu’il a publiquement remercié.

Ibo Simon qui a été, on ne l’a pas non plus oublié, partisan des thèses Le penistes sur l’immigration.

Le vote de la loi d’immigration macroniste, par ces deux députés Afro-descendants n’est donc pas anodin. Il s’agit d’une démarche purement électoraliste. Ils pensent déjà à tout mettre en œuvre pour tenter de “récupérer” tout ou partie du vote protestataire de 2022, quant à l’occasion du second tour des présidentielles françaises en Guadeloupe, M. Le Pen était arrivée en tête.

Curieusement lors de “l’Affaire BZ/ Bardella/RCI” Mathiasin et Serva avaient été les premiers politiques à s’indigner et à sortir un “communiqué de protestation“. Des parlementaires visant à soutenir la journaliste mise en cause.

Où est la logique de l’action de ces hommes politiques ? comment ensuite s’étonner que les Guadeloupéens ne leur accordent plus aucune confiance ?

Triste réalité d’une fin d’année 2023 dans la colonie. 

Danik Ibraheem Zandwonis

2 réflexions sur “Immigration. Les députés Afro descendants Serva et Mathiasin frappent-ils à la porte du RN ?”

  1. La logique de leur action ? Dans la récupération locale pour tout événement pouvant susciter l’approbation du plus grand nombre. Sur le plan plus politique, l’argumentation de l’article. Mais les deux sont solubles pour un même objectif .

  2. Tout faire pour que nos deux Députés ; Mathiasin et Serva ramènent à la maison KARUJKERA nos déportés en Corse depuis 1802 soit 221 ans d’absence et exigent de la Corse des réparations !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ccnfirst.COM

Bienvenue sur le portail

Actualité, Événements,
Bons plans des Îles du Sud
Les acteurs du développement
de la Guadeloupe de demain.
Le festival de la
bande-dessinée et du manga .
Portail Caribéen
Média et Com