Partagez sur

Partagez sur

Actualité en Guadeloupe, Martinique, Guyane et dans la Caraïbe !

LKP. A bas le colonialisme. Autodétermination du peuple Kanak

A bas le colonialisme. Autodétermination du peuple Kanak

LKP. A bas le colonialisme. Autodétermination du peuple Kanak

4/5

Pointe-à-Pitre. Mardi 14 mai 2024. CCN. L’idéologie coloniale a la dent dure. Ainsi, le colonialisme français poursuit inlassablement sa sale besogne contre les travailleurs et les peuples des dernières colonies de son empire.

La colonisation n’est et n’a jamais été une mise en valeur de territoires sauvages inhabités mais pillage des richesses, vol des terres, exactions de toutes sortes.
La colonisation n’est et n’a jamais été solidarité et entraide aux peuples mais invasions, domination, massacres, asservissement, viols, esclavage, travail forcé, ….

La colonisation n’est et n’a jamais été mission civilisatrice mais oppression, négation de l’autre, déshumanisation, acculturation, infériorisation. Votre langue est un patois, votre culture relève du folklore, vous rites ne sont que superstition. En fait, l’homme, c’est le blanc, et vous, vous n’êtes qu’une créature, un être inférieur. Nous en sommes encore là, en 2024 comme quand Jules Ferry, le père de l’école laïque en France, disait que les races supérieures devaient s’imposer aux races inférieures.

Voilà les valeurs défendues par la colonisation. Et tous ceux qui y trouvent des bienfaits ne siont en fait que des racistes.

Quand les envahisseurs français débarquent en KANAKY en 1853, ils tuent, massacrent, violent, pillent et déclarent que dorénavant, c’est un territoire français. Et tout cela bien évidemment sans référendum ! Début des années 70, la France, sous l’égide de Pierre MESSMER, décide de faire de la KANAKY une colonie de peuplement pour y faire émigrer les ressortissants français. C’est ainsi que pendant des dizaines d’années, une politique de remplacement des populations autochtones a été mise en place dans le but d’annihiler toutes velléités de revendications nationalistes. Pierre MESSMER déclarait dans sa fameuse lettre du 19 juillet 1972 : « A long terme, la revendication nationaliste autochtone ne sera évitée que si les communautés non originaires du Pacifique représentent une masse démographique majoritaire ». Et tout cela bien évidemment sans référendum !

Aujourd’hui, la France soumet le Peuple KANAK a des référendums. Nous l’avons bien compris, le processus en cours, entamé depuis plusieurs décennies n’a pas pour but de respecter le droit à l’autodétermination du Peuple KANAK. L’unique objectif, c’est le maintien de la France en KANAKY, comme dans toutes les colonies, à tout prix. Et la stratégie principale employée est de rendre les KANAKS démographiquement minoritaires dans leur propre pays.

Et comme visiblement, ce remplacement ne va pas assez vite, voilà que l’Etat colonial décide de constituer un nouveau corps électoral permettant ainsi à plus de colons Français de voter.
KANAKY – GWADLOUP, C’est le même combat pour l’autodétermination, l’indépendance nationale et la pleine souveraineté.

Le droit des Peuples à disposer d’eux-mêmes, l’accession à l’indépendance nationale et à la pleine souveraineté sont des droits inaliénables et imprescriptibles.
La KANAKY tout comme la GWADLOUP n’est pas une terre française mais un pays occupé par la France.

« Le maintien du colonialisme empêche le développement de la coopération économique internationale, entrave le développement social, culturel et économique des peuples dépendants et va à l’encontre de l’idéal de paix universelle des Nations Unies. »
Résolution 1514 de l’ONU sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples colonisés adoptée le 14 décembre 1960.

VIVE LA KANAKY LIBRE – INDEPENDANTE ET SOUVERAINE ! VIV GWADLOUP LIB, ENDEPANDAN E SOUVREN

VIVE LA SOLIDARITE DES TRAVAILLEURSET DES PEUPLES !

KANAKY LIB – SOUVREN é ENDEPANDAN ! Lapwent, 14.05.2024

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ccnfirst.COM

Bienvenue sur le portail

Actualité, Événements,
Bons plans des Îles du Sud
Les acteurs du développement
de la Guadeloupe de demain.
Le festival de la
bande-dessinée et du manga .
Portail Caribéen
Média et Com