Partagez sur

Partagez sur

Actualité en Guadeloupe, Martinique, Guyane et dans la Caraïbe !

ANG. Même pas au pouvoir, le rassemblement national impose ses thèses liberticides !

MOMAKÉ Alyans Nasyonal Gwadloup

ANG. Même au pouvoir, le Rassemblement National impose ses thèses liberticides !

RCI : WOUPRAN SANS !

BARBARA OLICIER ZANDRONIS : KENBÉ RÈD !

4/5

Pointe-à-Pitre. Samedi 9 décembre 2023. CCN. Le vendredi 8 décembre au journal de 13h00, après avoir tenu la veille une réunion en catimini dans un hôtel du Gosier, Jordan BARDELLA était interviewé par Barbara OLIVIER ZANDRONIS sur les antennes de RCI. Une interview sans complaisance où des questions légitimes ont été posées au représentant du parti d’extrême droite sur l’absence d’intérêt de ce parti pour les problématiques de nos territoires dans l’assemblée européenne, sur son attitude haineuse à l’encontre des réfugiés, sur son mépris vis-à-vis du crime contre l’humanité qu’a connu la Guadeloupe. Jordan BARDELLA, mal à l’aise pour rendre compte des positions de son parti, s’est retrouvé visiblement en difficulté et n’a trouvé comme parade que la mise en cause des compétences et de l’impartialité de Barbara OLIVER ZANDRONIS

Le vendredi 8 décembre en fin d’après-midi, nous apprenions par le média ZCL News que Barbara OLIVIER ZANDRONIS avait été écartée de l’antenne de RCI. La sanction n’a pas tardé alors même que nous sommes encore en train de nous demander quelle faute aurait commis cette journaliste connue pour sa pugnacité lors de ses interviews.

Le RN n’est pas au pouvoir que RCI bafoue déjà la liberté de la presse? Est-ce un exemple de ce qui attend les journalistes en cas d’interview non complaisante avec l’extrême droite, en particulier dans les colonies?

NON, le Rassemblement National n’est toujours pas le bienvenu en Guadeloupe, cette terre où des millions de femmes et d’hommes kalinas, noirs, indiens et autres ont été décimés et exploités pour faire de la France une grande puissance coloniale. Il ne prospère ici qu’à cause du rejet de la politique d’Emmanuel MACRON, de l’asservissement de Guadeloupéens, comme Aldo BLAISE, Christiane DELANNAY-CLARA, Maxette PIRBAKAS et Rody TOLASSY, à la recherche de postes électoraux, qui ont choisi de faire le lit des idées racistes et xénophobes profitant de la détresse de notre Peuple.

Avec cette décision punitive aussi rapide, la direction de RCI affiche très clairement son agenouillement devant les thèses d’extrême droite et nous oblige à nous poser des questions sur la réelle capacité de cette rédaction à préserver la liberté de la presse, à garantir son impartialité et à incarner les valeurs humaines du journalisme. Aucune raison commerciale ne peut être au-dessus de l’Histoire et de la dignité de notre peuple. On ne peut appliquer ici, en toute tranquillité, la pseudo loi d’impartialité journalistique:” 5 minutes pour Hitler, 5 minutes pour les juifs”.

L’Alyans Nasyonal Gwadloup ka voyé bon fos pou Barbara OLIVIER ZANDRONIS é ka di-y WOULO pou kouraj a-y é pou fè travay

a-y kon on jounalis dwetet fe-y. N’oublions pas que la presse, en tant que 4ème pouvoir, doit être le rempart pour la défense de la démocratie.

Nous nous battrons toujours contre les idées d’extrême droite et de suprémacismes d’où qu’elles viennent. Nous avons très tôt alerté contre le danger que représente le Front/Rassemblement National.

Nous nous battons pour l’établissement d’une société guadeloupéenne avec des idéaux de justice sociale et d’épanouissement du peuple guadeloupéen sans rejet de l’autre.

Nou ka konstwi Gwadloup.

Lapwent, le 9 désanm 2023

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ccnfirst.COM

Bienvenue sur le portail

Actualité, Événements,
Bons plans des Îles du Sud
Les acteurs du développement
de la Guadeloupe de demain.
Le festival de la
bande-dessinée et du manga .
Portail Caribéen
Média et Com